Préservation de l’environnement : Jean-Louis Moulot engage le dialogue avec la jeunesse de Grand-Bassam





preservation-de-lenvironnement-jean-louis-moulot-engage-le-dialogue-avec-la-jeunesse-de-grand-bassam

les autorités en compagnie des jeunes



Le maire de la ville de Grand-Bassam a lancé vendredi 25 mars 2022,  au centre de culture JB Mockey de sa localité, la première édition des conférences jeunesses. Une plateforme d’expression sur les sujets saillants de la vie quotidienne. 

Cette première étape placée sous le thème « climat et environnement », s’est déroulé en présence du ministre des eaux et Forêts Alain Richard Donwahi, des représentants de structures spécialisées dans le climat, des diplomates et des autorités coutumières de la ville. 

Jeunes et municipalité ont échangé sur plusieurs sous thèmes afin d’élaborer une manière d’innover, de concevoir des projets communs, de bâtir de nouvelles pratiques pour leur cité.

Sous la houlette du Chef de projet, Mme Maimouna Koné, des élèves du collège moderne, de l’Institut Raggi Anne-Marie et du lycée d’excellence, tous de Grand-Bassam, ont sans faux fuyant présenté la situation de la salubrité dans cette cité historique.

Ils ont travaillé en amont sur le thème « insalubrité, on en a marre ». Ce qui a permis à chacun à son niveau, de faire des diagnostics clairs et proposer des solutions pour sortir de cette situation.

 Heureux, Jean-Louis Moulot a salué le travail abattu par les jeunes qui selon lui, ont leur mot à dire dans le processus de gestion de Grand-Bassam. « Soyez ambitieux, n’ayez pas peur de vous plaindre car vous avez le droit de vivre dans un environnement sain », a-t-il encouragé. Il a promis de consigner toutes les propositions dans un livre blanc qu’il portera aux autorités étatiques afin de leur prise en compte. 

Les Conférences jeunesse Grand Bassam ont pour ambition de permettre d’envisager «ensemble» les perspectives et les premières actions concrètes à mener pour une nouvelle relation entre la Jeunesse et sa Commune. Elles permettront de faire un diagnostic mais aussi d’identifier des pistes pour le présent et l’avenir. 

La cérémonie a pris fin par un planting d’arbres des élèves et des autorités autour du centre de culture Jean-Baptiste Mockey.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Kandia Camara après sa rencontre avec les syndicats : "La paix est revenue à la maison"

Législatives 2021 : "Nous sommes candidats pour vous", Kandia Camara aux Baoulés et Agnis d’Abobo