Bouaké Fofana invite les populations à se construire des fosses septiques





bouake-fofana-invite-les-populations-a-se-construire-des-fosses-septiques

Le ministre Bouaké Fofana lors de l'opération grand ménage



Les populations riveraines ont été invitées à se construire des fosses septiques, samedi 02 avril 2022 à l’occasion de l’édition mensuelle de l’opération grand ménage à Aliodan et Anoumambo dans la commune de Marcory, présidée par le ministre de l’Assainissement et de la Salubrité, Bouaké Fofana.

Pour M. Fofana, l’inexistence des fosses septiques favorise l’insalubrité, la dégradation du bitume et l’apparition de la maladie. « Il faut que les populations prennent leurs responsabilités, la propreté c’est l’affaire de tout le monde. Quand dans le caniveau, il y a de la saleté, c’est la maladie, quand les eaux de toilettes viennent sur la route ou même dans les caniveaux et jusqu’à la lagune, c’est la maladie assurée également », a-t-il argumenté.

Il a expliqué que l’Etat travaille pour la bonne santé des populations, (…), mais “si de vos toilettes, tout vient dans le caniveau qui est devant chez vous (…), c’est la porte ouverte à toutes sortes de maladies, affirmant qu'”on fait le grand ménage pour organiser les populations pour qu’ensemble, on s’occupe de notre propreté. Il n’y a pas un pays au monde où c’est l’Etat qui vient faire la propreté chez vous”.

Le ministre a rappelé que l’Etat s’attèle à prendre des lois. « L’Etat va prendre des lois mais avant on veut parler à nos parents, nos populations pour les sensibiliser. Il faut que chacun dans sa cour ait sa fosse septique. Si on a les moyens de se construire une maison, on doit pouvoir se construire une fosse septique », a exprimé le ministre.

Il a expliqué qu’une fois la loi votée, « on va l’expliquer, on va laisser un temps aux gens de se conformer à la loi et après ce temps-là, on va réprimer, il va avoir des amendes, des peines de prison, (…) ». Pour Bouaké Fofana, la question de la propreté est essentielle pour « la Côte d’Ivoire solidaire ».

Le maire de Marcory, Abi Raoul, a salué l’engament de son hôte à garantir la propreté. « La propreté dépend de nous-mêmes d’abord et aujourd’hui j’ai l’impression que Anoumambo et Aliodan rentrent dans la République. Ces deux quartiers sont difficiles pour nous, et la présence aujourd’hui du ministre symbolise la présence de la République et j’espère bien que les travaux seront désormais durables », a-t-il exprimé.

Le premier magistrat de la commune de Marcory a décrié l’incivisme des populations. « On fait et on refait le bitume, il n’y a pas de fausses septiques, tout va sur le goudron et l’abîme. Le ministre est venu constater par lui-même ce qui se fait ici et je pense que des bonnes mesures arrivent pour éduquer les populations pour nous permettre de vivre décemment », a indiqué Aby Raoul.

L’opération grand ménage se tient tous les premiers samedis du mois. Le thème cette année est, « En 2022, je m’engage pour une Côte d’Ivoire propre et saine ». En référence à ce thème, le ministre Bouaké Fofana, avait invité les populations ivoiriennes à poser quotidiennement un acte dans le sens de la propreté de leur cadre de vie, samedi 26 févier 2022, à Grand-Bassam.

(AIP)

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Grand prix de la presse de Côte d'Ivoire: Les lauréats de la 1ère édition connus le 21 juillet 2022

Primud: l’entreprise Krom & Co s’engage à redonner les 3 villas des lauréats