Lancement d’un projet d’Implication des Médias numériques dans la Prévention Active des Conflits et des Tensions en Guinée et en Côte d’Ivoire





lancement-dun-projet-dimplication-des-medias-numeriques-dans-la-prevention-active-des-conflits-et-des-tensions-en-guinee-et-en-cote-divoire


Le lancement officiel des activités du projet d’Implication des Médias numériques dans la Prévention Active des Conflits et des Tensions (IMPACT) en Guinée et en Côte d’Ivoire est prévu mardi 12 avril 2022, à Abidjan.

Ce projet, financé par la Délégation de l’Union européenne auprès du Sénégal, d’un montant de 1 110 740 Euros (environ 727 534 700 FCFA) a pour objectif de contribuer à consolider une paix durable en Afrique de l’Ouest et, plus spécifiquement, entend se concentrer sur le rôle positif que peut jouer la société civile, en particulier les médias numériques dans la prévention et la réduction des conflits et tensions, selon un communiqué de presse dont copie Pressecotedivoire.ci a reçu copie.

Il s’agira au cours de cette cérémonie de présenter les acteurs du projet, ainsi que le plan d’action qui va être déroulé pour l’exécution du projet sur deux ans.

Ce projet vise, selon le document, à analyser le rôle des médias dans le cadre de la couverture des conflits et favoriser la création des synergies pour soutenir l’échange et l’expérience, renforcer les capacités des médias en les dotant d’outils pour maximiser leur potentiel et de mobiliser les médias et acteurs de la société civile contre les discours haineux et en faveur des processus de dialogue.

Pour les initiateurs du projet, les médias doivent pouvoir jouer un rôle central dans la prévention des conflits et doivent bénéficier à cet effet d’un renforcement de capacités afin de maximiser leur potentiel sur les dynamiques de conflits.

IMPACT est né de la nécessité de renforcer les capacités des médias numériques, en matière de prévention des conflits afin de participer plus globalement à la consolidation d’une paix durable.

Cette cérémonie est organisée par le Consortium mené par Avocats Sans Frontières France (ASF France), en partenariat avec une structure française, Danaïdes, une plateforme panafricaine, AfricTivistes et deux associations nationales à savoir, l’Association des Blogueurs de Guinée (ABLOGUI) et le Réseau des Professionnels de la Presse en Ligne de Côte d’Ivoire (REPPRELCI).

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Télécommunications : Maroc Telecom réunit ses filiales autour d’une identité commune

Covid-19/Contrôle sanitaire à l’aéroport d’Abidjan : Le gouvernement allège la réglementation pour les voyageurs