Education : Le Premier ministre Patrick Achi préside l’ouverture des travaux de validation des états généraux de l’éducation nationale





education-le-premier-ministre-patrick-achi-preside-louverture-des-travaux-de-validation-des-etats-generaux-de-leducation-nationale


Le Premier ministre, Patrick Achi, a présidé, lundi 11 avril 2022 à Abidjan, la cérémonie marquant l'ouverture des travaux de validation des états généraux de l’Éducation nationale et de l'Alphabétisation, destinés à insuffler une vitalité nouvelle à l’école ivoirienne.

« Le gouvernement a initié les états généraux de l'Éducation pour inviter la nation au chevet du système éducatif. Il s’agit de partager les constats et les enjeux, les forces comme les faiblesses de notre institution publique et inventer ensemble les solutions pour mieux faire et lui insuffler une vitalité nouvelle en phase avec les défis de notre développement national », a déclaré Patrick Achi.

Selon le Chef du gouvernement, l’objectif de ces états généraux est de co-construire un pacte social durable en faveur d’une école ivoirienne centrée sur la réussite des élèves et l’appropriation des valeurs républicaines.

Le Premier ministre a rappelé le rôle de l’école qui a vocation de forger, sans distinction, une culture commune à tous les enfants. Elle constitue, a-t-il souligné, un moteur d’inclusion sociale, économique, etc.

C’est conscient du rôle primordial de l’Éducation dans l’édification et le redressement de la nation, a-t-il soutenu, que le président Alassane Ouattara a entrepris de refonder l’école ivoirienne.

Relevant les défis du système éducatif, le Premier ministre a indiqué que plus de 400. 000 jeunes se retrouveront chaque année sur le marché du travail et deux millions d’élèves seront à scolariser dans le cycle primaire d’ici à 2030.

Lancés le 19 juillet 2021 à Abidjan, les états généraux de l’Éducation et de l’Alphabétisation sont à la phase de correction avant la validation définitive.

La substance des différentes concertations a été rapportée dans un document de synthèse qui intègre l’analyse causale de la situation du système éducatif ivoirien.

CICG

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Pose de la 1ère pierre du grand marché de Bouaké : Une plaque tournante du commerce sous régional dans 27 mois

Présidentielle française: Emmanuel Macron, «déterminé» à gagner dimanche, pense à l'étape d'après