Presse : le gouvernement dissout le FSDP et met en place l’Agence de soutien et de développement des médias





presse-le-gouvernement-dissout-le-fsdp-et-met-en-place-lagence-de-soutien-et-de-developpement-des-medias


Le gouvernement annonce la dissolution du Fonds de Soutien et de Développement de la Presse (FSDP) et la mise en place de l’Agence de Soutien et de Développement des Médias (ASDM)

« Le conseil a adopté un décret portant création, attribution organisation et fonctionnement de l’Agence de soutien et de développement des médias (ASDM) et un décret portant dissolution du Fonds de Soutien et de Développement de la Presse (FSDP) et transfert de toutes les activités à l’Agence de Soutien et de Développement des Médias (ASDM) », a annoncé, mercredi, le porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, après un Conseil des ministres.

Cette nouvelle agence est chargée de soutenir et d’accompagner les entreprises du secteur des médias privés.

A l’inverse du FSDP dissout, l’ASDM et en accord avec la loi portant régime juridique de la presse, connait l’élargissement du champ d’action du FSDP au secteur du numérique et de l’audiovisuel.

Cette aide publique aux médias s’étendra, selon le porte-parole du gouvernement à « tous les intervenants de la presse imprimée, de la communication audiovisuelle et du numérique ainsi qu’à ceux du secteur de la chaine de production de l’information, soit à l’ensemble de la chaine des valeurs du secteur de la presse et des médias ».  

Ce décret intervient en application de la loi portant régime juridique de la presse, loi de décembre 2017  qui consacre l’aide publique aux médias en vue d’assurer la liberté de la presse et de garantir co-relativement, le droit du citoyen à l’information tel que prescrite dans notre constitution, a rappelé Amadou Coulibaly.

Le FSDP avait pour mission de financer au profit des entreprises privées de presse, de communication audiovisuelle et des organisations professionnelles des médias, la formation, les études et conseils, la diffusion, le développement de la presse et du multimédia et les projets d'intérêt collectif.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Promotion du genre et leadership : L’UNJCI forme les femmes journalistes

Le message de Blé Goudé à Yodé et Siro