Eaux et Forêts : Les chantiers qu’Alain Donwahi a laissé à son successeur





eaux-et-forets-les-chantiers-qualain-donwahi-a-laisse-a-son-successeur

L'ex-ministre des Eaux et Forêts Alain Richard Donwahi



Le ministère des Eaux et Forêts a changé de tête, le 20 avril 2022. Tchagba Laurent a succédé à Alain-Richard Donwahi, à la tête de ce département depuis le 19 juillet 2017. De nombreuses actions ont été menées et attendent une réelle prise en main afin de demeurer des acquis pour ce département. Parmi elles, la régénération du couvert forestier.
C’était certainement l’un des plus grands challenges de l’ex-ministre des Eaux et Forêts. Car rappelons-le, le couvert forestier ivoirien souffre d’une réelle exploitation anarchique. La forêt qui était de 16,5 millions d’hectares à l’orée des indépendances a été réduite à 12 millions d’hectares en 1970. En 2015, le pays ne comptait que 3,4 millions d’hectares. Alain Donwahi a donc mis en place une stratégie globale qui devrait permettre à la Côte d’Ivoire d’atteindre 5 millions d’hectares d’ici 2030. Dans cette veine, il a initié l’opération « 1 jour 1 million d’arbres » en novembre 2018. Le succès de cette initiative a conduit au lancement d’une seconde opération dénommée « 1 jour 5 millions d’arbres » qui a connu une grande mobilisation. C’est donc un chantier qui devra être poursuivi si l’on veut régénérer le couvert forestier ivoirien et freiner par la même occasion l’avancée du désert.

La Brigade spéciale de surveillance et d’intervention

Pour lutter toujours contre l’exploitation illégale du bois ivoirien, le ministre Donwahi a mis en place la Brigade spéciale de surveillance et d’intervention (BSSI) qui, en très peu de temps, a donné des résultats probants. Les opérations « Araignée » initiées par cette unité ont réellement donné du fil à retordre aux contrebandiers. Plusieurs saisies de bois issus du sciage à façon, mais aussi du trafic de bois de Vène ont été réalisées. Pas plus tard que le 4 mai 2022, une patrouille de la BSSI a mis la main sur 2 scieurs clandestins à Djebonoua. Dans la nuit du 26 au 27 avril 2022, c’est un camion transportant 300 éléments de bois issus du sciage à façon qui a été saisi. Le nouveau ministre des Eaux et Forêt aura donc la charge de pérenniser cette brigade et renforcer ses acquis pour permettre une lutte efficace contre les exploitants clandestins des forêts ivoiriennes.
Le nouveau visage que présente le zoo d’Abidjan est un autre acquis de l’ex-équipe du ministère des Eaux et Forêts. Tout visiteur constate que ce site est désormais agréable à visiter et que les animaux vivent dans de bonnes conditions. L’espace est à nouveau fréquentable avec des aires de jeux et des lieux de restauration. Cet embellissement devra donc demeurer pour le bien des populations.
Le ministère a eu de nombreux acquis. Il appartient à la nouvelle équipe de les préserver tout en achevant les chantiers qui ont déjà été entamés.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire / Groupement des sapeurs-pompier militaires : Le bilan des interventions en hausse par rapport à 2018

Interview/Enseignement supérieur-Après les résultats du concours de recrutement Dr Dassé de Ziplignon (Porte-parole du collectif des docteurs non recrutés) : « La récolte n’est pas satisfaisante »