Ahoua Don Melo, nommé représentant de l’alliance des 5 puissances émergentes (BRICS) en Afrique de l’Ouest et centrale





ahoua-don-melo-nomme-representant-de-lalliance-des-5-puissances-emergentes-brics-en-afrique-de-louest-et-centrale


L'ex-ministre ivoirien de l’Equipement, Ahoua Don Mello, soutenu par Moscou a été nommé représentant des cinq puissances émergentes, BRICS qui réunit le Brésil, la Russie, l’Inde, la Chine et l’Afrique du Sud en Afrique de l’Ouest et centrale, a révélé Africa Intelligence dans son édition de ce vendredi 6 mai 2022.

« Le 12 avril, la diplomate russe Larissa Zelentsova qui assure la présidence de l’alliance des BRICS (…) a nommé l’ancien ministre ivoirien Ahoua Don Melo, en tant que le représentant de l’organisation pour l’Afrique de l’Ouest et centrale », a révélé le confrère qui fait savoir que cette décision a été prise dans la plus grande discrétion.

Il aura pour mission de suivre plusieurs projets portés par des pays des BRICS en Afrique francophone, particulièrement dans les infrastructures.

Ahoua Don Melo cumulera ses nouvelles avec celles de « conseiller extérieur » de Laurent Gbagbo au sein du Parti des peuples africains Côte d’Ivoire (PPA-CI) la nouvelle formation politique de l’ancien président ivoirien.

Il devrait, toujours selon la même source, effectuer le déplacement sur le Congo ou le Gabon et ce dans le cadre de ses missions.

Conseiller de l’ancien président guinéen depuis 2017, Ahoua Don Mello est installé à Moscou depuis la chute d’Alpha Condé en septembre 2021.

La veille de la chute de Condé, il était à Moscou pour finaliser des accords d’investissement russes en Guinée. Depuis, il y est installé et conseille le patronat russe sur l’Afrique.

Ahoua Don Melo a été à la tête du Bureau national d’étude technique et de développement (BNETD) avant d’être nommé ministre de l’Equipement par Laurent Gbagbo jusqu’à la chute du régime en 2011.

Lambert KOUAME

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

L’ex compagne de Jérôme Boeteng retrouvée morte à Berlin

PDCI-RDA : "Bédié n’a mandaté personne pour faire signer une pétition" (Guikahué)