Côte d’Ivoire : La Banque mondiale débloque 210 milliards FCFA pour le financement de projets de développement





cote-divoire-la-banque-mondiale-debloque-210-milliards-fcfa-pour-le-financement-de-projets-de-developpement


La Banque mondiale a octroyé au gouvernement ivoirien, la somme de 210 milliards de FCFA pour le financement de trois projets de développement.

Il s’agit du Projet de Cohésion sociale des régions Nord du Golfe de Guinée (COSO), le programme d’Amélioration de la Gouvernance pour la Délivrance des Services de Bases aux Citoyens (PAGDS) et celui de la Stratégique de Préparation et de Riposte à la COVID-19 de la Côte d’Ivoire.

La signature de ces trois accords s’est déroulée, vendredi, à la salle de conférence de l’immeuble Sciam, au Plateau entre la Banque mondiale, représentée par la directrice des opérations de l’institution dans le pays, Coralie Gevers et le ministre ivoirien de l’Economie et des Finances Adama Coulibaly.

Ces accords, d’une valeur globale de 340 millions Usd soit environ 210 milliards de F Cfa témoignent, selon le ministre des Finances du caractère multisectoriel de l’aide au développement de la Banque mondiale.

Il a réaffirmé l’engagement du gouvernement ivoirien à veiller scrupuleusement à l’atteinte des objectifs dévolus aux projets concernés.

« Je puis vous assurer que le gouvernement s’engage à prendre toutes les dispositions pour l’utilisation efficiente des ressources mises à sa disposition pour la réalisation des 3 projets », a promis Adama Coulibaly.

Il a saisi cette occasion pour saluer le caractère multisectoriel des interventions de la Banque Mondiale dans l’accompagnement du Gouvernement ivoirien pour la réalisation des objectifs de développement économique et social de notre pays.

Le Projet de cohésion sociale des régions nord du Golfe de Guinée (Coso), qui concerne le Bénin, la Côte d’Ivoire, le Ghana et le Togo, bénéficie d’un financement de 150 millions Us pour l’Etat ivoirien. Le projet d’amélioration de la gouvernance pour la délivrance des services de base aux citoyens (Pagds), d’un montant de 110 millions Usd, porte sur l’efficacité de l’administration pour délivrer des services, tels que les services de santé.

Quant au projet portant sur la Stratégique de Préparation et de Riposte à la COVID-19, Coralie Gevers a précisé qu’un partenariat avec la Banque asiatique d’investissement pour les infrastructures (Baii) et le Banque mondiale a permis d’octroyer 180 millions Usd à la Côte d’Ivoire pour le projet de riposte Covid-19.

Coralie Gevers s’est réjouie de la collaboration entre les équipes techniques des deux parties contractantes qui, selon elle, travaillent d’arrachepied pour la conception, préparation et mise en œuvre de ces trois projets et réaffirmé l’engagement de la Banque mondiale à accompagner la Côte d’Ivoire dans l’amélioration et la promotion de ses projets de développement économique et social.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Ligue 2 (6e journée): Baptême du feu raté pour le nouveau coach de l’Africa Sports

Les recettes d’un psychologue pour éviter l’addiction des enfants aux réseaux sociaux