Revue de presse : La Côte d’Ivoire perd à nouveau un grand serviteur de l’Etat, Amadou Soumahoro





revue-de-presse-la-cote-divoire-perd-a-nouveau-un-grand-serviteur-de-letat-amadou-soumahoro


Le président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Amadou Soumahoro est mort samedi à Abidjan, a annoncé le chef de l’Etat Alassane Ouattara dans un communiqué.

Le décès du président de la chambre basse du parlement ivoirien a fait la Une de la plupart des quotidiens de ce lundi 9 mai 2022.

« Adieu Tchomba, Adieu », écrit à la Une l’Intelligent d’Abidjan. Et au Matin de poursuivre, « Tchomba s’est couché à jamais ».

Comme la fin d’une épopée, l’Essor ivoirien écrit « Il était une fois, Tchomba ». Pour ce quotidien, même si les uns s’étaient préparés à cette issue qui semblait inéluctable, le rappel à Dieu d’Amadou Soumahoro laisse nombre de ses compagnons de lutte très affligés.

« La Côte d’Ivoire perd un grand serviteur », écrit Le Mandat. L’Expression qui mesure sans doute le degré d’affliction du chef de l’Etat n’a pu s’empêcher d’écrire « Yako Monsieur le président Ouattara ».

Le Jour Plus qui semble être dans le secret des dieux révèle « le dernier vœu d’Amadou Soumahoro avant sa mort », à savoir, le rassemblement des filles et fils du Woroba, du Béré et du Bafing autour du chef de l’Etat.

Au moment où l’Héritage s’inquiète de voir la Côte d’Ivoire perdre quatre présidents d’Institution en deux ans, le Nouveau Réveil quant à lui anticipe sur celui qui devra succéder à Amadou Soumahoro. Mais avant, le confrère fait savoir déjà que l’intérim assuré jusque-là par Adama Bictogo a pris fin depuis samedi.

Plusieurs autres sujets sont également à la Une de certains journaux, notamment la Cop 15 dont le coup d’envoi est prévu ce lundi à Abidjan, le corps-à-corps entre chefs de délégation et militants du RHDP, et du recrutement d’Ahoua Don Mello en qualité de représentant de l’alliance des 5 puissances émergentes (BRICS) en Afrique de l’Ouest et centrale.

En sport, le recrutement du sélectionneur et de son adjoint bat son plein.

« Quel sélectionneur pour les Eléphants », s’interroge Le Sport. Abondant dans le même sens, Supersport plaque à la Une, les images de sélectionneurs, notamment Villas Boas, Gernot Rohr, Kolo Touré et Joël Tiehi et écrit : « Ils veulent tous diriger les Eléphants ».

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Election à la Mugefci : Accusé de falsification des procès-verbaux, le représentant de Zadi Gnagan dans le Loh Djiboua dit sa part de vérité

Reprise du dialogue politique : Voici les 4 sujets essentiels de discussion que propose Simone Gbagbo