COP 15 contre la désertification : Le Président Alassane Ouattara explique comment la dégradation des sols menace la vie des populations





cop-15-contre-la-desertification-le-president-alassane-ouattara-explique-comment-la-degradation-des-sols-menace-la-vie-des-populations

Une vue de la salle lors de la cérémonie d'ouverture de la COP 15 contre la désertification



Le Président de la République, Alassane Ouattara, a procédé lundi 9 mai 2022, à l’ouverture officielle de la 15e conférence des parties (COP 15) de la lutte contre la désertification, au palais des congrès du Sofitel Hôtel Ivoire d’Abidjan.

A cet effet, le chef de l’Etat ivoirien, a invité ses pairs à l’action afin de lutter efficacement contre la désertification.

« Notre sommet se tient dans un contexte d’urgence climatique qui impacte durement nos politiques de gestion des terres et exacerbe le phénomène de sècheresse. Il se tient également dans un moment où nos économies sont fragilisées par les impacts de la COVID 19 et subissent de plein fouet des effets du drame qui se joue en Ukraine, avec son lot de hausse des prix des denrées alimentaires et de l’énergie », a-t-il planté d’entrée de jeu.

 Le Président de la République a expliqué que la dégradation des sols affecte 52% des terres agricoles, menaçant ainsi l’existence de 2,6 milliards de personnes qui dépendent directement de l’agriculture. Et que « la désertification et la sécheresse causent la perte de 12 millions d’hectares chaque année. La désertification affecte 74% des personnes pauvres dans le monde ».

« Nos peuples fondent leur espoir sur nous. Nous n’avons pas le droit de les décevoir. Agissons vite et ensemble pour donner une nouvelle vie à nos terres », a-t-il exhorté.

Solange ARALAMON

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Athlétisme -Interclubs Zone B : l'EAC de San Pedro sur la plus haute marche du podium

Un échangeur bientôt construit au carrefour “Akwaba” à Port-Bouët