Mali/ 21 soldats tués lors de l'attaque d'un camp militaire par des groupes jihadistes





Mali,Attaque de l'arme,Jihadistes


21 soldats maliens ont trouvé la mort ce dimanche lors d'une attaque d' une base de l'armée située dans le village de Dioura au centre du Mali dans la région de Mopti . Selon l'armée malienne, l'attaque a été menée par "des groupes terroristes sous le commandement de Ba Ag Moussa", dit Bamoussa, un ex-colonel ayant rejoint les rangs jihadistes en 2012 et considéré comme un proche du Touareg malien Iyad Ag Ghaly, qui dirige la principale alliance jihadiste du Sahel.

 "21 corps de militaires maliens ont été enterrés dimanche à côté de Dioura", a déclaré à l'AFP un élu local. Le "bilan provisoire est de 21 corps découverts", a confirmé une source militaire malienne à France 24. 

Notons que les attaques des groupes djihadistes sont frequentes depuis  le début de la crise militaro-politique dans le pays en 2012. Les islamistes et les groupes armés locaux ont pris le contrôle du nord-Mali et se sont dirigés vers la capitale Bamako jusqu'à ce qu'une intervention menée par les Français les repousse l'année suivante.

Les groupes liés à Al-Qaïda et à l'État islamique se sont solidement implantés dans le centre et le nord du Mali, base d'où ils lancent de nombreuses attaques dans le pays et dans tout le sahel. Malgré la présence de 4.500 soldats français, des éléments du G 5 Sahel et d'une mission des Nations Unies, les groupes islamistes prospèrent toujours.

Gael ZOZORO

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Présidentielle de 2020 : Ce que pense Alassane Ouattara d’un 3ème mandat

Amadou Gon Coulibaly annonce de bonnes nouvelles pour la région du Gboklè