Financement des PME : Une banque s’engage à accompagner le fonctionnement des entreprises naissantes





financement-des-pme-une-banque-sengage-a-accompagner-le-fonctionnement-des-entreprises-naissantes

le DG de la BNI, Youssouf fadiga, accompagné des membres de la direction



Le directeur général de la Banque nationale d’investissement (Bni), Youssouf Fadiga a animé une conférence de presse le jeudi 9 juin 2022, dans l’optique de faire le bilan de l’exercice 2021 et de présenter les perspectives et les performances à l’horizon 2026.

A cet effet, entouré des membres de la direction, il a expliqué que cette banque étatique a décidé d’accompagner les PME dans leur fonctionnement à travers deux axes que sont la structuration et le financement de bons de commandes. Aussi, en termes d’accompagnement  pour l’année 2021, selon Youssouf  Fadiga, la banque a dégagé plus de 128 milliards de FCfa. Une enveloppe qu’il entend revoir à la hausse de 15%. Ajoutant qu'au dernier trimestre 2021, c’est une ligne de crédit de 37 milliards de FCfa qu’elle a ouverte au profit de l’envol du secteur de l’immobilier en Côte d’Ivoire.

Au cours de cette rencontre, il a félicité l’ensemble de ses collaborateurs, grâce à qui sa banque a enregistré une progression de 83% du Pnb sur l'exercice 2021 du plan stratégique. Ce qui a donné comme enveloppe 57 846 milliards de FCfa contre 51 971 milliards de FCfa en 2020, soit une hausse de 11%.

« Ce résultat est à mettre à l’actif du professionnalisme de nos collaborateurs qui travaillent sans relâche pour satisfaire nos clients », a-t-il déclaré.


A  l’en croire,  diverses actions ont permis d’atteindre cette performance. Il s’agit, entre autres, de l’opérationnalisation du centre intégré, de la finalisation des procédures de cession de la participation de la Bni dans le capital de la Loyale-Vie, de la distinction de la banque dans le cadre de la 3e édition du Prix d’excellence de la Gouvernance et de la Performance des entreprises publiques (trois prix) de l’obtention du 3e prix de l’efficacité du Conseil d’administration et du 1er prix de la performance économique et financière.

Ces acquis lui permettent de se projeter dans la "Performances 2026". Pour l’atteinte des objectifs fixés à cet effet, la banque cible six axes stratégiques. Ce sont la mise en place d’une gouvernance et d’une organisation d’exécution pour la sécurisation de la mise en œuvre du Plan quinquennal Performance 2026, la consolidation des fondamentaux de la banque, l’optimisation de son modèle opérationnel, l’accélération de sa croissance sur les marchés cœurs, la construction de sa banque digitale.

Plusieurs actions seront mises en œuvre pour  l’atteinte des objectifs fixés par le Conseil d’administration. Ce sont, l’ouverture de ouvrir cinq nouvelles agences, la  continuité dans la politique d’assainissement et d’amélioration de la qualité du portefeuille de crédits, l’amélioration de la qualité des opérations et du service à la clientèle,  la continuité dans la mise en œuvre du plan ambitieux de formation, la mise  à niveau pour une bonne maîtrise du système d’information Orion et de la monétique,  le renforcement de la politique de sécurité du système d’information et le suivi des recommandations du schéma directeur informatique.

Notons que  la Bni a été créée en 1959 par décret sous l’appellation de Caisse autonome d’amortissement (Caa). La Bni est née de la volonté des Autorités ivoiriennes d’asseoir le développement de la Côte d'Ivoire sur une institution forte et crédible. De banque à caractère 100% étatique, elle est passée à un statut mixte avec l’ouverture de l’actionnariat à la Caisse nationale de prévoyance sociale (Cnps).

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Tournéé de la BRVM auprès des investisseurs et émetteurs potentiels du Mali

Côte d'Ivoire/ Secteur anacarde : Un guide de bonnes pratiques de traçabilité élaboré