Exploitations des ressources de l’Afrique : Stratégies et manouvres des Occidentaux sur le continent





exploitations-des-ressources-de-lafrique-strategies-et-manouvres-des-occidentaux-sur-le-continent

le gardien de but ivoirien



 

Les pays qui cherchent à sortir du système néocolonial occidental se heurtent à une hostilité des Occidentaux peu enclin à les voir disposer comme bon leur semble de leur souveraineté. Comme conséquence, ce sont des crises, des soulèvements populaires.

Lorsque ces puissances occidentales ne sont pas favorables, elles n’hésitent pas à manœuvrer pour affaiblir voire faire tomber le régime au pouvoir. Les exemples sont à profusion dans au Proche-Orient et au Moyen-Orient (printemps arabe), en Afrique (crise en Libye) et en Amérique Latine (Venezuela...). Toute chose qui contribue à accroitre les groupes terroristes dans ces régions du monde et à accentuer les conflits dans certains pays. Les efforts des pays qui cherchent à s’affranchir du système néocolonial occidental se heurtent à une réactivité négative de l’Occident qui voit d’un mauvais l’indépendance totale de ces pays doivent jouir de leur souveraineté et de leur indépendance. En représailles, ce sont des sanctions, des pressions financières etc. Car l’objectif des Américains et leurs partenaires occidentaux, c’est l’exploitation des ressources du continent africain et non le développement des pays.

Le cas de la Libye symbolise bien la manifestation la plus violente de l’impérialisme humanitaire. Sous prétexte du « droit de protéger », les pays occidentaux, notamment les États-Unis, se sont arrogé le droit d’intervenir contre des pays souverains dans le but de faire tomber leur gouvernement ou d’y semer le chaos propice à l’exploitation des ressources naturelles de ces pays. Le chaos libyen a permis aux sociétés occidentales de contrôler le pétrole libyen face à un gouvernement fantôme. Ainsi, ce sont des dizaines de milliards de dollars de revenus pétroliers qui échappent chaque mois au pays. En Centrafrique, l’intervention française est surtout motivée par la nécessité de préserver le contrôle des mines de diamant par les sociétés françaises. Depuis que cette intervention a commencé, les tueries continuent et l’anarchie se répand.

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Culture de la paix: Candle of peace entend passer à l'action

Cinéma: Marie Louise Asseu. 3 ans déjà