Le Haut-Commissaire des Nations unies pour les réfugiés entérine la clause de cessation du statut de Réfugié pour les réfugiés ivoiriens





le-haut-commissaire-des-nations-unies-pour-les-refugies-enterine-la-clause-de-cessation-du-statut-de-refugie-pour-les-refugies-ivoiriens


Le vice-président de la République, Tiémoko Meyliet Koné, s’est entretenu, ce vendredi 17 juin 2022, au Palais de la Présidence de la République, avec le Haut-Commissaire des Nations Unies pour les Réfugiés, Filippo Grandi.

Au sortir de cette audience, le Haut-Commissaire Filippo Grandi dit avoir évoqué avec le Vice-Président de la République, la clause de cessation du statut de Réfugié pour les réfugiés ivoiriens, qui prendra effet à compter du 30 juin 2022, date sur laquelle le gouvernement ivoirien, les gouvernements des pays ayant accueilli les réfugiés ivoiriens et le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés (HCR) se sont accordés.

Filippo Grandi s’est réjoui de cette date historique qui traduit, selon lui, les progrès réalisés par la Côte d'Ivoire pour sortir des conflits, de l’instabilité et pour marcher vers la paix, la prospérité et la réconciliation nationale.

Il a, en outre, félicité la Côte d’Ivoire pour « ce grand succès » qui sera célébré ce lundi 20 juin à l’occasion de la Journée mondiale des réfugiés et souligné qu’il est important de relever ce symbole dans un monde qui compte 100 millions de personnes réfugiées ou déplacées.

Tout en réitérant ses félicitations au président Alassane Ouattara et au peuple ivoirien qui selon lui, doivent se réjouir de cette célébration marquant le succès et l’avenir prometteur du pays

Filippo Grandi a en outre fait savoir qu’une lucarne sera ouverte sur la solution aux crises lors de cette célébration à travers le cas ivoirien.

Filippo Grandi a, émis le vœu de voir le modèle ivoirien de gestion des crises et des réfugiés servir d’exemple à d’autres pays et à d’autres gouvernements afin de démontrer que dans un monde difficile, troublé et instable, une volonté politique et une mutualisation des efforts peuvent permettre de résoudre des crises affectant des millions de personnes.

« La célébration de la clause de cessation du statut de Réfugié pour les réfugiés ivoiriens constitue un message pour toutes les autres situations de crise où les solutions sont difficiles à trouver », a-t-il conclu.

A l’issue d’une réunion régionale, les 6 et 7 septembre 2021 à Abidjan, les gouvernements de la Côte d’Ivoire et ceux des pays accueillant des réfugiés ivoiriens ont signé une déclaration conjointe conduisant à la cessation du statut de réfugié pour la grande majorité d’entre eux, rappelle-t-on.

Lambert KOUAME : Source CICG

En lecture en ce moment

Le Cardinal Kutwa appelle les Ivoiriens à être des artisans de paix

Afrikfashion show 15 : La fête de la mode africaine prévue pour le 6 novembre