Affaire « un détenu de la MACA s’évade avec la complicité d’agents pénitentiaires » : Les précisions du ministère de la Justice





affaire-un-detenu-de-la-maca-sevade-avec-la-complicite-dagents-penitentiaires-les-precisions-du-ministere-de-la-justice

Le garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Droits de l'Homme, Sansan Kambilé



Le ministère de la Justice et des Droits de l’Homme, dans l’affaire de l’évasion d’un détenu avec la complicité de gardes pénitentiaires, a précisé que contrairement aux informations qui circulent sur les réseaux sociaux, le prisonnier Tambenou Mohamed ne figure pas au nombre des personnes arrêtées dans le cadre de la procédure ouverte à la suite de la découverte d’une importante quantité de drogue à Abidjan et San Pédro.

Depuis le samedi 2022, des informations faisant état de l’évasion d’un détenu figurant parmi les personnes interpellées dans le cadre de la découverte d’une importante quantité de drogue à Abidjan et San Pedro, circulent sur les réseaux sociaux. Pour le ministère, il n’en est rien.

Le communiqué des services du Garde des Sceaux, explique qu'en réalité, le jeudi 16 juin 2022, les gardes pénitentiaires Koné Sakaridja et Koné Lacina et Koné Zéba, agents du service social, munis d’un faux document, ont extrait de sa cellule Tambenou Mohamed, condamné à 10 ans d’emprisonnement, le 31 mai 2019, pour des faits de trafic international de drogue. Ce qui est une violation des procédures et règles de sécurité de ce pénitencier. Ils l’auraient conduit à l’extérieur pour effectuer une opération bancaire. Plus tard, les trois agents seraient revenus informer leur hiérarchie de l’évasion du prisonnier qui, selon eux, les aurait conduits dans une résidence en zone 4.

Le communiqué précise qu’une procédure a été ouverte contre Tambenou Mohamed pour évasion et complicité d’évasion contre les trois agents pénitentiaires.

 

Modeste KONE 

En lecture en ce moment

Athlétisme : Bléssée aux championnats d'Afrique, Ta Lou Marie Josée rassure

Fif: Coup de force pour une confiscation du pouvoir