CIPREL : Le président nigérien se dit impressionné





ciprel-le-president-nigerien-se-dit-impressionne

Le président Mohamed Bazoum visitant les installations de la CIPREL



Visitant la Compagnie ivoirienne de production d’électricité (CIPREL)vendredi, le président de la République du Niger, Mohamed Bazoum, président de la République du Niger, s’est dit impressionné par les installations de cette structure.
« Je suis impressionné par ce que j’ai vu », a déclaré SE Mohamed Bazoum, président du Niger, devant les infrastructures et l’expertise qu’il a pu constater dans cette structure de production d’électricité. Selon lui, les performances indiquent qu’une certaine technologie est maîtrisée, ce qui a permis l’amélioration de la production et augure de perspectives de production encore plus importante. Soutenant que la Côte d’Ivoire aura besoin de plus d’électricité pour son développement industriel. « Nous sommes dans une logique d’interconnexion au niveau de la CEDEAO. L’électricité qui pourrait être produite en Côte d’Ivoire, servirait au Niger, au Nigeria et le plus loin possible dans notre système ouest-africain d’interconnexion électrique. Toute électricité produite dans un de nos pays est une électricité susceptible d’être partagée », a-t-il déclaré.
Le disant, l’hôte du président Alassane Ouattara l’a dit à dessein. Car, le ministre des Mines, du Pétrole et de l’Énergie, Sangafowa Coulibaly, a expliqué, avant lui, qu’entre 2012 et 2021, la Côte d’Ivoire a plus que doublé ses exportations d’énergie dans la sous-région, passant de 620 Gwh à 1.275 Gwh. Soit une croissance de 105 %. Selon lui, l’énergie produite en Côte d’Ivoire est essentiellement d’origine thermique et hydraulique avec des progrès réels en cours dans les énergies renouvelables. Avec pour ambition d’augmenter la part des énergies renouvelables à 47 % des énergies totales produites à l’horizon 2030.
CIPREL abrite la plus puissante centrale électrique de la Côte d’Ivoire avec 556 MW, a révélé sa directrice générale, Kadidjatou Diallo.

Modeste KONE

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Au Ghana, lueur d’espoir chez les producteurs de cacao

Création d’un nouveau parti : les Secrétaires Généraux de Fédérations s’engagent à accompagner Gbagbo dans cet autre défi