Migrants morts à Melilla : La Fondation Paix et Unité en Afrique exprime sa profonde émotion





migrants-morts-a-melilla-la-fondation-paix-et-unite-en-afrique-exprime-sa-profonde-emotion


La fondation Paix et Unité en Afrique exprime sa profonde émotion suite à la mort de 23 migrants africains qui tentaient de franchir la frontière entre le Maroc et l’Espagne.

Vendredi 24 juin 2022, des centaines de migrants venant d’Afrique subsaharienne ont tenté de passer  la frontière entre le Maroc et l'Espagne à Melilla.

Au moins 23 d’entre eux ont péri et 140 policiers ont été blessés dans les heurts avec les forces de l’ordre, rappelle-t-on.

« La fondation Unité et Paix en Afrique exprime sa profonde émotion et inquiétude face au traitement violent et dégradant de migrants africains », indique une note signée le président de ladite Fondation, Konaté Cassoum Hardinan, appelant en outre à « traiter tous les migrants avec dignité et à porter la priorité sur leur sécurité et leurs droits humains ».

Sur des vidéos, l’on aperçoit des policiers marocains donner des coups de matraques à des hommes blessés ou inconscients sous les barbelés de la frontière entre le Maroc et l’Espagne.

Le chef de la Commission de l’Union africaine (UA), le Tchadien Moussa Faki Mahamat, a dénoncé « le traitement violent et dégradant de migrants africains » et réclamé une enquête sur ce drame.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Avant son opération : Le message émouvant de l’artiste Eddie

Dabou : Des élèves dans les rues pour réclamer des congés de Ramadan