Au pas de course





au-pas-de-course


L’expression au pas de course signifie rapidement. Dès 1690, le mot course s’appliquait à un déplacement dans un but précis. Quand on marche au pas de course, cela ne signifie pas forcément que l’on court, mais cela peut juste sous-entendre marcher très vite.

 

Par ailleurs, au pas de course peut aussi faire référence à un évènement ou à une série d’évènements dont les séquences se bousculent voir s’enchaînent sans relâche. On dira alors que tel personnage réalise ses tâches au pas de course. Ainsi pourrait se résumer la situation des joueurs de l’équipe fanion de l’ASEC Mimosas, obligés d’écourter leurs vacances pour entamer dare-dare la préparation de la nouvelle saison qui débutera en août prochain et pour laquelle ils devront être déjà d’attaque au sortir de ce mois de juillet 2023. En effet, alors même que le titre de champion de Côte d’Ivoire, le 29e de la formation jaune et noir, et la Coupe nationale 2023, acquise il y a seulement trois semaines, attendent d’être célébrés par le CNACO et le Mur Jaune, la seule et unique cellule officielle d’animation de l’ASEC Mimosas, ce samedi 22 juillet 2023; l’équipe professionnelle a déjà repris du service avec le début de la préparation, ce mardi 18 juillet 2023. Soit une semaine avant la date initiale fixée au lundi 24 juillet. Une rentrée des classes avancée pour permettre à l’équipe de se mettre à niveau en vue d’une entame de saison réussie.

 

Parallèlement, et pour confirmer qu’il n’y a point de répit chez les Mimos, l’ASEC Mimosas vient d’engranger, sur le terrain, un nouveau succès non moins important. Le 24e trophée de Coupe nationale de volley-ball féminin, enlevé le dimanche 16 juillet dernier, au terme d’une finale âpre. Nos volleyeuses réalisent au passage, comme la section football, le doublé après leur 25e titre de champion de Côte d’Ivoire enlevé le 6 mai dernier. De nouveaux lauriers pour une formation dont le succès suscite toujours intérêt et reconnaissance au plus haut niveau. Et ce n’est pas la Confédération Africaine de Football (CAF) qui démentira cette vérité. Elle qui a organis鬬, le mercredi 12 juillet dernier, à Sol Béni, le complexe sportif de l’ASEC Mimosas, son match de gala, en marge de la 45e Assemblée Générale Ordinaire de l’Instance continentale du football, tenue le jeudi 13 juillet 2023, au Sofitel Hôtel Ivoire. Un nouvel hommage de l’Instance continentale du football au Conseil d’Administration de l’ASEC Mimosas et à son président qui ont vu juste en privilégiant, 34 ans plus tôt, la construction du club, en dépit des railleries et quolibets.

 

Aujourd’hui, victime de son succès, l’ASEC Mimosas est obligée de vivre au pas de course, comme tous les grands clubs, amenés à être présents aux grands rendez-vous, à jouer sur tous les tableaux. Le tout, mené par une bonne gestion assortie de bilans réguliers; exercice auquel le Conseil d’Administration de l’ASEC Mimosas se soumettra lors de l’Assemblée Générale Ordinaire du dimanche 13 août 2023.

 

 

René KOFFI

Partarger cet article

Tags

En lecture en ce moment

Un mois après le décès de son frère, Blé Goudé frappé par un autre malheur

Plus de 300 milliards de FCFA de marchés publics approuvés à fin juin 2021 (Gouvernement)