Cherté de la vie : « Il faut dénoncer la fraude » (Amadou Coulibaly, porte-parole du gouvernement)





cherte-de-la-vie-il-faut-denoncer-la-fraude-amadou-coulibaly-porte-parole-du-gouvernement

Les tournées de sensibilisation des autorités auprès des populations concernant la cherté de la vie semble n'avoir rien changé



Interrogé sur la question de la cherté de la vie, au terme du Conseil des ministres qui s’est tenu, mercredi 6 juillet 2022, le ministre – porte-parole du gouvernement, Amadou Coulibaly, a appelé les populations à dénoncer les fraudeurs.
« Ayons le courage de dénoncer. Il faut qu’on accepte d’exercer notre droit citoyen. Il faut dénoncer la fraude », a-t-il lancé à l’endroit de la population.
Selon le ministre, le gouvernement a pris des décisions en mettant à disposition les produits dont les prix sont plafonnés. C’est pourquoi, il a appelé à un contrôle citoyen, d’autant plus que des numéros verts et un site ont été mis à disposition. Pour lui, la fraude ne doit pas être la norme. « Le gouvernement fait des efforts. Il octroie 6 milliards FCFA par mois sur le pain. Ça ne doit pas aller dans la poche des fraudeurs », a-t-il conclu sur la question de la cherté de la vie.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire: Les grandes décisions du Conseil politique du RHDP

Ghana : Décès ce jeudi du l’ex-Président Jerry Rawkings