Lutte anti-tabac : la Conférence des médias sensibilise par le reboisement





lutte-anti-tabac-la-conference-des-medias-sensibilise-par-le-reboisement


La Conférence des Médias contre le Tabagisme, l’Alcoolisme et la Toxicomanie en Côte d’Ivoire (COMTATCI), en collaboration avec le ministère de la Santé, de l’Hygiène publique et la Couverture Maladie Universelle et l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS) a organisé, samedi 2 juillet, une journée de randonnée pédestre et de planting d’arbres dans la forêt classée d’Anguededou, localité située sur l’autoroute du nord dans la commune de Yopougon Gesco.

Cette activité des journalistes et communicateurs regroupés au sein de la COMTATCI, a été initiée pour sensibiliser la population en général et la jeunesse en particulier sur l’impact négatif des produits de tabac sur notre santé et notre environnement, selon les organisateurs.

Elle s’inscrit dans le cadre de la lutte anti-tabac dont le thème retenu pour cette année 2022 est : « Tabac, une menace pour l’environnement », a vu la participation de plusieurs Organisations de la Société Civile, acteurs de la lutte antitabac et le soutien de l’ex-Secrétaire d’Etat, Chargée de la Protection Sociale, Clarisse  Kayo Mahi en qualité de marraine. 

Représentant la marraine Clarisse Kayo, absente du pays pour des contraintes professionnelles, Jean-Marie Ohi, a fait savoir que l’ex responsable de la protection sociale, qui milite pour une jeunesse responsable, soucieuse de son avenir et au regard du danger lié à la consommation des produits de tabac, est fière d’avoir donné son onction pour la tenue de cette cérémonie.

Elle appelle à une mobilisation de toutes les couches sociales pour faire barrage à ce fléau qu'est le tabagisme pour protéger notre santé et notre environnement

Basile Gueu du Programme National de Lutte Contre le Tabagisme, l’Alcoolisme, la Toxicomanie et les autres Addiction (PNLTA) du ministère de santé, a pour sa part souhaité que la forêt d’Anguédédou soit classée 100 % sans tabac compte tenu de son importance pour éviter que sa nappe phréatique qui fournit la quasi-totalité de l’eau potable que nous buvons à Abidjan, soit polluée.

La COMTATCI avec son président Fidèle Neto, tout en remerciant les participants avec à leur tête Mme Mahi Clarisse, l’ex-Secrétaire d’Etat en charge de la Protection Sociale, a émis le vœu de voir un véritable accompagnement de l’Etat, par la prise de textes règlementaires et leur application.

Selon l’OMS, en Côte d’Ivoire, près de 5. 000 personnes dont 14% de la jeunesse décèdent depuis 2010 du fait des produits de tabac (chicha, narguilé, cigarette électronique, pipe, cigare, cigarette…). Une étude menée en 2018 montre qu’un seul mégot de cigarette peut polluer jusqu’à 500 litres d’eau, note-t-on.

Cette randonnée pédestre et de planting d’arbres de la COMTATCI, ont été rendus possibles grâce à l’appui technique de la SODEFOR, note-t-on.

Lambert KOUAME : Source Sercom COMTATCI

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Décès du Premier ministre Hamed Bakayoko : Un deuil national de huit jours décrété sur l’étendue du territoire national

Décès d'Arafat dj : Le message d'adieu du ministre Hamed Bakayoko