Katinan Justin Koné au ministre Touré Mamadou : « La Côte d’Ivoire est à 21 000 milliards de dettes »





katinan-justin-kone-au-ministre-toure-mamadou-la-cote-divoire-est-a-21-000-milliards-de-dettes

L'ancien ministre de Laurent Gbagbo, Justin Katinan Koné veut savoir comment le RHDP, partir au pouvoir, entend rembourser les 21 000 milliards de dette



L’ancien ministre de Laurent Gbagbo, Katinan Justin Koné, porte-parole du Parti des peuples africains de Côte d’Ivoire (PPA-CI), répondant au ministre Touré Mamadou de la Promotion de la jeunesse, de l’Insertion professionnelle et du Service civique, a révélé que la Côte d’Ivoire est à 21 000 milliards de dettes.

« J'ai écouté le jeune frère, le ministre Touré. Il traitait les gens de sorciers. Quand on veut nous apporter de la contradiction, il faut qu'ils nous envoient quelqu'un qui comprend ce que nous disons. Nous sommes à 21 000 milliards de dettes. Nous, quand on quittait le pouvoir, on était à presque de 2 400 milliards grâce au PPTE qu'on a obtenu », a-t-il fait savoir.

Le membre du gouvernement, à la cérémonie de ralliement au RHDP du député Tra Bi Sui Guillaume, avait cru bon de rétorquer à l’ancien ministre du Budget, sur la question du surendettement du pays, qu’aucun pays au monde, même les plus développés, les plus riches, ne fait son développement sans recourir à la dette, prenant en exemple la Chine et les États-Unis. Parlant de ces exemples justement, Katinan Justin Koné a répliqué : « Je l’ai entendu dire "les USA". Les USA, je l’ai dit la dernière fois, comme la répétition est pédagogique, on va encore le dire. Les créanciers des USA ne peuvent pas se lever un jour pour bloquer le système financier des USA, car 60 % des créanciers des USA sont les Américains eux-mêmes ».

Enfin, le porte-parole du PPA-CI a demandé au parti au pouvoir de choisir des gens à même de porter la contradiction sur le sujet. « La question de la dette est trop sérieuse, qu'on ne joue pas avec. S'ils veulent nous contredire, qu'ils nous envoient quelqu'un qui peut expliquer par quel mécanisme ils vont rembourser la dette au lieu d'insulter », a-t-il conclu.

 

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Match retour difficile

Présidentielle 2020 : " Nous n’irons à des élections que dans un cadre consensuel" (Affi N’Guessan)