Mali : 49 soldats ivoiriens considérés comme des « mercenaires au dessein funeste » arrêtés (communiqué)





mali-49-soldats-ivoiriens-consideres-comme-des-mercenaires-au-dessein-funeste-arretes-communique

Pour les autorités de la Transition au Mali, les soldats ivoiriens arrêtés sont des mercenaires



49 soldats ivoiriens, partis à Bamako pour relever un détachement arrivé au terme de sa mission, pour sécuriser des sites de la Mission des Nations unies pour la stabilisation du Mali (MINUSMA) pour le compte d'une société de sous-traitance (SAS) ont été arrêtés à l'aéroport de Bamako ce dimanche 10 juillet entre 11h et 13h par les forces de défense et de sécurité maliennes, les considérants comme des « mercenaires ».

Dans un communiqué lu en direct ce lundi sur la chaîne nationale publique ORTM, le porte-parole du gouvernement malien et ministre de l'administration territoriale, le colonel Abdoulaye Maïga affirme que les soldats ivoiriens sont entrés de façon illégale sur le territoire malien.

Pour en savoir davantage, des responsables des forces de défense et de sécurité disent avoir pris contact avec leurs homologues ivoiriens qui ont affirmé ignorer tout de la présence des militaires ivoiriens interpelés au Mali.

« Au regard de ces manquements et infractions commis dans le cadre du déploiement, de ces 49 militaires ivoiriens, le gouvernement de la transition les considère comme des mercenaires tels que définis par la convention de l’Oua sur l’élimination du mercenariat en Afrique », indique les autorités maliennes, ajoutant que les personnes interpelées avaient un « dessein funeste », celui de « briser la dynamique de la refondation et la sécurisation du Mali ».

En réponse, le gouvernement de la transition a décidé de mettre fin « avec effet immédiat » à l’activité de protection de la compagnie aérienne « Sahelian Aviation Service » par des forces étrangères et exigé leur départ immédiat du territoire malien.

Une situation qui devrait amener les responsables des forces et de défense de Côte d’Ivoire à donner sa version officielle des faits. 

A lire aussi Depuis Yamoussoukro, Sidiki Diabaté lance un appel poignant aux autorités ivoiriennes

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Lutte contre la Covid 19 : Une vaste campagne nationale de vaccination sera lancée le 14 juillet

Côte d’Ivoire : Point de la situation à Abidjan et à l’intérieur ce mercredi 28 octobre 2020