Trêve sociale: le ministre Pierre Dimba rassure les organisations syndicales de la santé





treve-sociale-le-ministre-pierre-dimba-rassure-les-organisations-syndicales-de-la-sante


Le ministre de la Santé, de l'Hygiène Publique et de la Couverture Maladie Universelle, Pierre N'Gou Dimba, a, au nom du gouvernement, rassuré les responsables syndicaux de la santé de la détermination de l'État de Côte d'Ivoire à traiter avec efficacité toutes leurs préoccupations

Et ce, afin d’améliorer les conditions de vie et de travail des fonctionnaires et agents de l’État.
C’était à l’occasion de la trêve sociale qui a eu lieu ce lundi 11 juillet 2022, à la salle de conférence de l'École Normale d'administration (ENA), dans la commune de Cocody.
Cette rencontre d'échanges et de partages s'est déroulée en présence du Ministre d'État Kobenan Kouassi Adjoumani, de la Ministre de la Fonction publique, Anne Ouloto et  du Ministre de l'Emploi Mamadou Kamara ainsi que plusieurs structures syndicales.
"Depuis ma prise de fonction à la tête du ministère de la santé, un cadre de travail a été mis en place. Il s'agit de la réforme hospitalière. Nous avons travaillé sur l'ensemble des préoccupations au nombre de 11 scindé en 3 objectifs", a indiqué le Ministre Pierre Dimba tout en précisant que l'amélioration de la qualité de la santé des Ivoiriens à travers la Couverture Maladie Universelle (CMU) tient à cœur au ministère ainsi qu'aux syndicalistes.
Dans cette perspective, les textes et discussions sont en cours. " Des engagements ont été pris de part et d'autre. Nous avons échangé avec les partenaires sociaux sur la nouvelle réforme du statut du personnel. Je puisse vous rassurer que les différents syndicats et le ministère sont en phase", a rassuré le Ministre tout confiant.
Tout cela devrait contribuer à créer un environnement de confiance favorable à des discussions apaisées et sincères.

GZ avec Sercom 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Grosse colère contre Wilfried Zaha : des ivoiriens ne veulent plus de lui chez les Eléphants

Covid-19 : la Côte d'Ivoire franchit la barre des 1000 cas