Au moins deux morts dans des affrontements entre deux bandes de jeunes à Odienné





au-moins-deux-morts-dans-des-affrontements-entre-deux-bandes-de-jeunes-a-odienne


Des affrontements entre deux bandes de jeunes à Odienné ont causé deux décès et fait une dizaine de blessés, dont certains dans un état jugé grave.

Ces affrontements ont déclenché dans la nuit de mardi, autour de 1 heure du matin et se sont prolongés dans la journée de mercredi 13 juillet 2022.

La bagarre rangée, au fusil et à l’arme blanche, sur fond d’antécédents, a impliqué des jeunes des quartiers Libreville et Vakabala.

De sources concordantes,  les jeunes de Libreville se seraient déportés à Vakabala pour demander des comptes à la cellule de sécurité de la chefferie cantonale, composée en majorité de jeunes du second quartier.  La cellule, connue sous l’appellation locale de “Brigade rouge”,  aurait eu maille à partir avec un jeune de Libreville.

Le niveau de violence continue de susciter des frayeurs dans la ville, où le grand marché notamment a fermé, ainsi que plusieurs magasins.

Les affrontements entre bandes de jeunes, une triste réalité à Odienné, s’étaient quelque peu estompés ces derniers temps jusqu’à ce dernier épisode qui se poursuit, avec des actes de représailles signalés ça et là, notamment un domicile incendié.

Une pareille bagarre, à la machette et au gourdin, entre des jeunes des quartiers Kamatela et Bromakoté, sur fond de rivalité, avait causé un mort et plusieurs blessés courant septembre 2018.

(AIP)

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ management des administrateurs publics : Un centre de formation propose des solutions innovantes

Vulgarisation des TIC : Du matériel de connexion Internet remis aux lauréats d’un jeu