Côte d’Ivoire/Crise à l’école : le PDCI exige la libération "immédiate" des élèves incarcérés et demande le "dégel des comptes bancaires"





Grève enseignants,dégel des comptes,Côte d'Ivoire,PDCI


Le Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition) réagissant à la crise qui prévaut à l’éducation nationale suite à la grève des syndicats d’enseignants, a invité le gouvernement et les partenaires de l'école à la table de négociations sans faux-fuyants pour aboutir à des conclusions idoines, afin d'éviter l'année blanche, indique un communiqué, signé par le porte-parole, Aminata N’diaye.

A lire aussi: Education nationale /Grève des syndicats : Le Premier ministre a bon espoir que les cours reprendront dès lundi


Tout en condamnant les actes de violence exercés par les forces de l'ordre, le gel "abusif" des comptes bancaires, l’emprisonnement des enseignants et des jeunes élèves, le plus vieux parti exige la libération "immédiate" des élèves, étudiants et enseignants incarcérés et le dégel des comptes bancaires.

" Le PDCI-RDA, parti épris de paix et de justice, exhorte les uns et les autres à privilégier en toutes circonstances le dialogue, l'arme des plus forts", conclu la note.

A lire également: Grève et année blanche/le gouvernement rassure "l’année scolaire ne sera pas compromise"

Suite à la grève des syndicats, les comptes des enseignants ont été gelés. Jeudi, le Premier ministre, avait donné l’assurance que les comptes seraient débloqués, dès lundi, si ces enseignants levaient leur mot d’ordre de grève au sortir de leur assemblée générale de ce samedi. 
 

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Métro d’Abidjan : signature d'un protocole d'accord pour le démarrage des travaux de la ligne 1

Côte d’Ivoire/ Des ivoiriens vivants aux Etats Unis offrent 5 millions au fonds national de solidarité