Guerre en Ukraine : Voici le plan de paix de Zelensky en 10 points





guerre-en-ukraine-voici-le-plan-de-paix-de-zelensky-en-10-points


Le plan de paix en 10 points du président ukrainien devrait être présenté officiellement à Poutine ce vendredi 24 février, jour anniversaire de l’invasion de son pays par la Russie voisine.

 (Paris, Rome, 23 décembre 2022). Selon les rumeurs, le président ukrainien a pour objectif de maximiser les reconquêtes territoriales dans les deux prochains mois puis à revenir à la table des négociations

Un plan de paix en 10 points qui sera présenté à Moscou le 24 février, exactement un an après l’invasion. Ce serait l’idée du président ukrainien Volodymyr Zelensky selon les rumeurs publiées par le Wall Street Journal qui cite «des diplomates européens et ukrainiens». Lors de sa visite à Washington, le président ukrainien aurait déjà présenté un projet de ce plan de paix au président américain Joe Biden et serait prêt à le présenter aux diplomates de Moscou le 24 février prochain, date de la première année de l’invasion russe de l’Ukraine, comme le rapporte le quotidien italien «Il Mattino».

Le plan de paix en 10 points

Kiev entendrait d’abord porter à son maximum les reconquêtes territoriales, en remportant «autant de victoires que possible», puis se présenter plus fort à une éventuelle table de négociation. Les analystes estiment que Moscou envisage une offensive dans le Donbass voire en direction de Kiev au mois de février.

Les 10 points du plan de paix présenté par Zelensky au Président Biden, n’ont pas été divulgués mais il est probable qu’ils pourraient suivre ceux déjà annoncés lors du sommet du G20 en Indonésie. Le plan consisterait en des garanties de sécurité radioactive, nucléaire, alimentaire et énergétique, ainsi que le retrait des troupes russes des territoires occupés.

 En détail: 

1-    La sécurité nucléaire 

La Russie doit retirer son armée du territoire de la centrale nucléaire de Zaporijia, qui doit revenir sous le contrôle de l’Agence internationale de l’énergie atomique et du personnel ukrainien. La connexion normale de la centrale au réseau électrique doit être rétablie immédiatement afin que rien ne menace la stabilité des réacteurs.

2-    La sécurité alimentaire

L’Ukraine a lancé l’initiative « Grain From Ukraine » pour exporter 45 millions de tonnes de denrées alimentaires, principalement vers les pays les plus démunis.

3-    La sécurité énergétique 

L’infrastructure énergétique de l’Ukraine a été endommagée par les attaques russes. La paix devra aussi commencer par la sécurité énergétique et la possibilité d’exporter son énergie vers les pays voisins. La demande de Kiev est aussi l’introduction de restrictions sur le prix des ressources énergétiques russes (price cap) pour éviter le chantage à l’énergie.

4-    Les prisonniers et les déportés

La demande de paix de Kiev comprend également la libération des milliers de personnes – militaires et civils – qui ont été faites prisonnières par les Russes et des 11.000 enfants qui ont été déportés vers la Russie et séparés de leurs parents.

5-    La Charte des Nations Unies et l’intégrité territoriale de l’Ukraine

Zelensky appelle à la restauration de la validité du droit international dans l’application de la Charte des Nations Unies. « La Russie doit réaffirmer l’intégrité territoriale de l’Ukraine dans le cadre des résolutions pertinentes de l’Assemblée générale des Nations unies et des documents internationaux juridiquement contraignants applicables », avait déclaré le président ukrainien en Indonésie.

6-    Les troupes russes et les hostilités

L’Ukraine exige le retrait des troupes russes de son territoire et le rétablissement des frontières, avec la cessation des hostilités.

7-    La justice

Kiev appelle à la création d’un tribunal spécial concernant le crime d’agression de la Russie et à la création d’un mécanisme international d’indemnisation des dommages aux dépens des Russes.

8-    La protection immédiate de l’environnement

La consolidation de la paix passe aussi par la restauration de la nature dévastée par la guerre. Des opérations de déminage dans les forêts seront nécessaires, avec le soutien international d’experts et d’équipements pour revenir à un territoire sûr.

9-    Prévention de l’escalade

Selon Zelensky, Poutine a pu attaquer l’Ukraine parce qu’elle se trouvait dans une « zone grise entre le monde euro-atlantique et l’impérialisme russe ». La proposition ukrainienne consiste donc à prévenir les conflits en élargissant l’architecture de sécurité d’après-guerre dans l’espace euro-atlantique et en signant le Pacte de sécurité de Kiev «Kyiv Security Compact» (qui invite les pays occidentaux à fournir « des ressources politiques, financières, militaires et diplomatiques » visant à accroître la capacité de Kiev à se défendre).

10-                      Confirmation de la fin de la guerre

Enfin, lorsque toutes les mesures anti-guerre seront mises en œuvre, lorsque la sécurité et la justice commenceront à être rétablies, un document confirmant la fin de la guerre devra être signé par les parties.

Vers la fin de la guerre ?

Le secrétaire d’État américain a déclaré avoir discuté de la proposition de paix de l’Ukraine avec ses collègues du G7 à la suite de la visite du président ukrainien Volodymyr Zelensky à Washington. « Je peux seulement vous dire que nous évaluons ce qu’il a proposé. Ce matin, j’étais en visio avec nos partenaires du G7. Et c’est l’une des choses dont nous avons parlé », a-t-il dit, selon toujours le quotidien italien.

Le secrétaire d’État a qualifié la formule de paix de Zelensky de « bon début ». « Ce sont des choses auxquelles tout le monde devrait pouvoir souscrire, d’une manière ou d’une autre », a-t-il déclaré.

Les alliés occidentaux évaluent le plan de paix

Blinken, cependant, n’a pas précisé combien de temps il faudrait aux États-Unis et à l’Ukraine pour évaluer conjointement le plan. Le porte-parole du Conseil de sécurité nationale des États-Unis, John Kirby, a déclaré que les parties avaient convenu de revoir le plan lors d’une réunion entre Zelensky et le président américain Joe Biden. « Ce qui ressort clairement de toutes nos conversations avec l’Ukraine, y compris les conversations les plus récentes qui ont eu lieu entre le président Biden et le président Zelensky, c’est que nous avons les mêmes objectifs : une Ukraine libre et indépendante, prospère et démocratique, ce qui démontre que les principes de la Charte des Nations Unies sont respectés, notamment en matière d’intégrité territoriale, de souveraineté et d’indépendance ».

Le secrétaire d’État a également ajouté que la Russie n’avait montré « aucun intérêt significatif » pour la diplomatie visant à mettre fin à la guerre. Auparavant, l’ambassadrice américaine en Ukraine, Brigitte Brink, avait déclaré que les États-Unis et les pays du G7 soutenaient le plan de paix présenté par le président Zelensky.

 Sources : MENANEWS

En lecture en ce moment

Sensibilisation sur les accidents d’origine électrique : la CIE pose des plaques signalétiques

JO Tokyo 2020 : Taekwondo, Ruth Gbagbi remporte la médaille de bronze