Séminaire parlementaire sur le numérique : le ministre Amadou Coulibaly réaffirme la volonté de l’État à accompagner les mutations numériques





seminaire-parlementaire-sur-le-numerique-le-ministre-amadou-coulibaly-reaffirme-la-volonte-de-letat-a-accompagner-les-mutations-numeriques


Le ministre de la Communication et de l’Économie Numérique, Amadou Coulibaly, a réaffirmé, mardi 26 juillet 2022, la volonté du gouvernement à accompagner la mutation numérique, au cours d’un séminaire parlementaire à l’Assemblée Nationale autour du thème : accompagner les mutations numériques en Côte d’Ivoire pour promouvoir une citoyenneté responsable.

« Je puis vous assurer de la réelle volonté du président de la République, du Gouvernement avec à sa tête Monsieur le Premier ministre Achi Patrick et du Ministère dont j’ai la charge, de tout mettre en œuvre pour un meilleur environnement permettant de saisir toutes les opportunités de services et d’échanges qu’offre internet aussi à juguler ces dérives multiformes », a indiqué Amadou Coulibaly.

Poursuivant, il a réitéré la volonté de l’État à entretenir des règles et des lois à l’effet d’encadrer la mutation numérique, et de faire savoir que les innovations liées au numérique évoluent très vite avec un nombre d’utilisateurs sans cesse croissant, le tout dans un monde interconnecté.

« Le Gouvernement ivoirien qui a perçu très tôt cette problématique, œuvre à travers plusieurs programmes à capitaliser les innovations et les facilités induites par internet et aussi à contrôler les dérives », a-t-il rassuré les parlementaires.

Si certains usagers utilisent l’internet en pleine connaissance de cause, certains cependant, le font en total ignorance des dangers liés à l’utilisation malsaine des données à caractère personnelles, a souligné le ministre Amadou Coulibaly.

Pour lui, les débats qui s’ouvriront durant ce séminaire de 48 heures permettrons de faire l’état des lieux des efforts du Gouvernement en matière d’équipement, de formation, de digitalisation du service public, de législation pour la sécurisation des personnes et des biens mais aussi d’ouvrir des perspectives nouvelles », s’est-il voulu encore rassurant.

Françoise Remarck, ministre de la Culture et de la Francophonie, présente aux côtés de son collègue de la Communication et de l’Économie Numérique, a souhaité des débats constructifs afin de renforcer la sensibilisation des populations au bon usage du numérique.

Le séminaire parlementaire qui réunit l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire et l’Assemblée Parlementaire de la Francophonie aura à traiter plusieurs thèmes, entre autres, la sensibilisation des citoyens aux enjeux du numérique, l’introduction de notions de responsabilité et de citoyenneté numérique dans la formation scolaire et professionnelle et dans le tissu social.

Lambert KOUAME avec Sercom Ministère

En lecture en ce moment

Tuberculose : 21 300 cas enregistrés en Côte d’Ivoire en 2018

Election à la CAF: Le Tribunal Arbitral du Sport ruine les espoirs d’Ahmad Ahmad