La ministre Françoise Remarck félicite le réalisateur Philippe Lacôte, après sa distinction au du Festival du cinéma africain de Khouribga





la-ministre-francoise-remarck-felicite-le-realisateur-philippe-lacote-apres-sa-distinction-au-du-festival-du-cinema-africain-de-khouribga

Le réalisateur Philipe Lacôte posant avec les prix obtenus au Festival du cinéma africain de Khouribga



La ministre de la Culture et de la Francophonie, Françoise Remarck, a félicité, au nom du gouvernement, le réalisateur ivoirien Philippe Lacôte,  le lundi 25 juillet 2022 à Abidjan-Plateau, selon un communiqué rendu public par ses services. Ce, après que le film "La Nuit des Rois" de ce dernier ait remporté les Prix du Scénario Samir Farid et de la Mention pour la troupe de chorégraphie et de chants dans la section films de fiction, lors de la 22è édition du Festival du cinéma africain de Khouribga (Maroc) qui a eu lieu du 28 mai au 04 juin 2022.

A lire aussi: Inscription en ligne dans le secondaire général : L’opération fixée du 25 juillet au 11 septembre

«C’est beaucoup d’émotion et de fierté que nous ressentons pour la reconnaissance des talents de Philippe Lacôte qui porte aujourd’hui haut le flambeau du cinéma ivoirien à l’international. Nous lui exprimons notre fierté pour la valorisation de la Côte d’Ivoire. Il est très important qu’on montre ces prix à la nation entière », s’est-elle réjouie.

Pour elle, au-delà de ces prix, c’est aussi la reconnaissance de tous les métiers et tout le savoir-faire cinématographique ivoirien qui est mis à l’honneur.  Elle a saisi l’occasion pour affirmer que sa mission sera de valoriser les jeunes talents ivoiriens dans le secteur du cinéma et de l’audiovisuel de telle sorte qu’ils contribuent, de manière réelle, à l’économie du pays.

« Notre ambition est de faire de la Côte d’Ivoire un lieu de tourisme cinématographique que nous allons explorer ensemble », a-t-elle ajouté. Elle entend également favoriser la création d'emplois dans ce secteur et inciter les jeunes à s’y intéresser.

Réalisateur et scénariste, Philippe Lacôte s’est dit honoré de ces prix qui récompensent un travail collectif. «C’est la preuve que le ministère, le gouvernement et l’Etat de Côte d’Ivoire reconnaissent notre travail. Et nous remercions le ministère pour son soutien », a-t-il affirmé.

Pour lui, le cinéma et l’audiovisuel sont des métiers prometteurs pour la jeunesse ivoirienne s’ils sont bien encadrés. Car, de plus en plus de personnes vivent de ce métier.

Notons que Philippe Lacôte a à son actif une vingtaine de prix à travers le monde.

Solange ARALAMON

 

En lecture en ce moment

A Arras, Marine Le Pen appelle le « peuple de France » à se lever au second tour de la présidentielle contre le « mépris » d’Emmanuel Macron

Marché des arts et du spectacle d'Abidjan (MASA 2020): 120 artisans présentent les richesses culturelles africaines