Autosuffisance en produits sanguins : La Côte d’Ivoire a besoin de 150.000 poches de sang avant le 31 décembre 2022





autosuffisance-en-produits-sanguins-la-cote-divoire-a-besoin-de-150000-poches-de-sang-avant-le-31-decembre-2022

Dr Konaté Seydou lors de la conférence de presse



Dans le but de faire un bilan à mi-parcours depuis le mars 2022, date à laquelle le gouvernement ivoirien a consenti à apporter une subvention de 5 milliards pour l’auto-suffisance en sang, le directeur  général du Centre national de transfusion sanguine (CNTS), Dr Konaté Seydou a animé une conférence de presse ce mercredi 3 août 2022 dans les locaux dudit établissement sis à Treichville.

Au cours de cette rencontre, le conférencier a expliqué que chaque année, le CNTS doit prélever au moins 250000 poches de sang sur toute l’étendue du territoire, «afin d’atteindre l’autosuffisance en produits sanguins.

A lire aussi: Reboisement : La Fondation Yodé et Siro et AG Consulting plantent 30 hectares à Badikaha

«Ce sont près de 104 000 poches de sang qui ont été enregistrées  du 1er janvier à fin juin soit un taux de 41% à mi-parcours par rapport à l’objectif des 250 000 poches à prélever sur les 12 mois. Sur la même période des six mois, 116 247 produits sanguins (Concentrés de globules rouges, Plasma et Plaquettes) ont été délivrés aux structures sanitaires de la Côte d’Ivoire par le CNTS », a-t-il déclaré. Tout en signifiant que l’objectif à terme, c’est de doter tous les hôpitaux du pays de dépôts de sang, afin d’éviter les déplacements des populations.

Dr Konaté s’est réjoui de l’apport du gouvernement qui subventionne les produits sanguins. Ce qui permet aujourd’hui d’acquérir la poche de sang à 3000f, aussi bien dans le secteur public que privé, en vue d’éradiquer la spéculation et les trafics de tout genre autour du sang. « L’Etat de Côte d’Ivoire a mis à la disposition du CNTS, cinq milliards de FCFA dont 2,5 milliards de FCFA pour les investissements et l’autre moitié pour l’acquisition des intrants tels les poches de sang et pour la  promotion des donneurs », a-t-il détaillé. Pour lui, il reste aux populations de faire leur part en se mobilisant  pour donner leur sang afin d’atteindre l’objectif de 250 000 poches de sang par an.

Dans son allocution, le DG du CNTS a annoncé qu’avant mars 2022, seulement 14 000 poches de sang étaient prélevés par mois. Aujourd’hui, les prélèvements ont atteint  20 000 poches de sang. Ce qui représente  80% de la couverture. Il espère atteindre les 250.000 poches au 31 décembre 2022 si sa structure arrive à prélever 22.000 poches de sang par mois.

Solange ARALAMON

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Football / Voici le montant que touchera le vainqueur de la Can 2019

Revue de presse : Retour en triomphe ou retour en catimini de Gbagbo, la grande équation