Le Mali accuse la France de fournir des renseignements et armes aux terroristes et saisit l’Onu





le-mali-accuse-la-france-de-fournir-des-renseignements-et-armes-aux-terroristes-et-saisit-lonu

Le bras de fer entre le Mali et la France se déporte à New York devant le Conseil de Sécurité de l'ONU



Au lendemain du départ des derniers soldats français de l'opération Barkhane du Mali, le ministre des Affaires étrangères, Abdoulaye Diop, dans une note adressée 16 août 2022 au Conseil de sécurité des Nations unies accuse la France d'avoir livré des armes et des munitions aux terroristes et réclame une réunion d’urgence sur la situation que traverse son pays.

Selon Jeune Afrique, Bamako dénonce une nouvelle fois des violations répétées de l’espace aérien du Mali par la France.

En janvier et avril dernier, le gouvernement malien avait déjà fait cas d’incursions similaires. Mais Paris avait nié toutes ces allégations. Dans son courrier, écrit l’hebdomadaire panafricain, le diplomate malien affirme détenir des éléments qui indiqueraient que la France avait collecté des renseignements au Mali afin de les fournir à certains groupes terroristes,

Dans la lettre, Abdoulaye Diop affirme également que la France a livré des munitions aux terroristes. Pour toutes ces accusations, Bamako soutient qu’il dispose d’éléments de preuve et dit être prêt à les transmettre aux membres du Conseil.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Roulements de tambour de guerre

Côte d’Ivoire: le PDCI annonce un recours et exige la reprise de l’élection municipale à Bassam