Coopération sud-sud : le ministre nigérien de la communication, Mahamadou Laoualy Dan Dano, s’inspire du modèle ivoirien de déploiement de la TNT





cooperation-sud-sud-le-ministre-nigerien-de-la-communication-mahamadou-laoualy-dan-dano-sinspire-du-modele-ivoirien-de-deploiement-de-la-tnt


Le ministre nigérien de la Communication, Chargé des Relations avec les institutions, Mahamadou Laoualy Dan Dano, dont le pays est actuellement dans un processus de passage de l’analogique au numérique de son espace audiovisuel, est venu s’inspirer du modèle ivoirien en matière de déploiement de la Télévision numérique terrestre (TNT).

A l’issue d’une séance de travail avec son homologue ivoirien de la Communication et de l’Economie numérique, Amadou Coulibaly, le mercredi 17 août 2022 à Abidjan-Plateau, Mahamadou Laoualy Dan Dano s’est dit heureux d’apprendre que la Cote d’Ivoire enregistre actuellement un taux de couverture national autour de 90% de déploiement de la TNT.

"Nos deux pays sont dans un processus de passage de l’analogique au numérique. Nous sommes venus nous inspirer de ce qui est fait ici au niveau de la Côte d’Ivoire qui est très avancée dans ce domaine. Nous sommes très satisfaits de ce que nous avons entendu et cela sera très utile au Niger pour le passage de son espace audiovisuel de l’analogique au numérique", s’est réjoui le ministre nigérien.

Nommé ministre de Communication de son pays il y a seulement trois mois, le ministre nigérien a remercié Amadou Coulibaly pour l’accueil et l’hospitalité réservés à lui et sa délégation. Selon lui, les liens exceptionnels qui existent les deux Etats vont renforcer davantage les relations entre les deux ministères de la Communication.

Pour Amadou Coulibaly, la démarche du ministre nigérien "s’inscrit dans le cadre de la coopération sud-sud, mais également dans le cadre des relations anciennes entre les deux pays".
"Nous avons partagé avec notre frère du Niger notre expérience afin que son pays puisse opérer son passage au numérique. Nous avons été heureux de ce partage. Nous avons appris aussi du Niger dans certains domaines", a-t-il indiqué.

A l’en croire, c’est ce type d’échange qui va permettre à l’Afrique, dans sa globalité, d’avancer en mutualisant ses efforts, ses intelligences et ses moyens.

Le ministre Amadou Coulibaly a expliqué à son homologue nigérien que le dispositif mis en place par la Côte d’Ivoire en matière de déploiement de la TNT a porté, entre autres, sur la création d’un Comité national de migration vers la TNT (comprenant un comité de pilotage et un secrétariat exécutif), la création de la Société ivoirienne de télédiffusion (IDT) pour la partie diffusion.

Il s’est agi aussi, a-t-il ajouté, d’une réflexion sur le partage de la redevance, des mesures d’accompagnement définies sur une période de trois ans pour permettre à la structure IDT de déployer ses équipements, des innovations sur les terminaux pour les rendre accessibles et d’une étude sur le taux de pénétration.

Amadou Coulibaly a rappelé l’exonération fiscale et douanière sur l’importation des antennes et décodeurs (l’acquisition du kit coûtant 16 000 dont le décodeur à 10 000 FCFA et l’antenne à 6 000 FCFA) et la présence de six éditeurs sur le bouquet TNT.

Une visite de la délégation nigérienne est prévue le jeudi 18 août à IDT, suivie d’une visite du site de la TNT à Abobo. La délégation aura également une séance de travail avec la direction générale de la RTI.  

CICG

En lecture en ce moment

Pétrole, gaz naturel et électricité ; Voici la production de la Côte d’Ivoire

Côte d’Ivoire: voici le programme des obsèques de l’actrice Angeline Nadié