Liberté de la presse : l’Olped projette d'évaluer l’état de la liberté de la presse dans les 15 pays de la CEDEAO





olped,activités,lancement,rapport


      L’Observatoire de la liberté de la presse, de l’éthique et de la déontologie (Olped) va établir d’ici le premier trimestre de l’année 2020, le rapport annuel sur l’état de la liberté de la presse dans les 15 pays que compte la CEDEAO, a annoncé, ce jeudi 22 Novembre, son président Zio Moussa, lors d’une cérémonie de lancement de trois (3) activités de l’Observatoire, tenu à l’Agence ivoirienne de presse, à Abidjan.

Zio Moussa qui avait à ses côtés pour la circonstance, la présidente du conseil d’administration Marie-Paul Abo, a signifié que ce rapport vise à évaluer les acquis et les faiblesses en termes de liberté d’expression dans ces 15 pays. Evaluation à l’issue de laquelle un classement sera fait.

Ainsi, pour l’année 2019, les membres de l’Olped vont sillonner ces pays. Sur les critères de mesure, M. Zio en a énuméré 11. Entre autres, la disponibilité de fonds d’aide à la presse, le pluralisme de journaux, la libéralisation de l’espace audio-visuel, la présence de journalistes dans les institutions de défenses des droits de l’homme, l’existence d’école de journalisme, d’instance de régulation et d’autorégulation.

Outre ce rapport, l’Olped va organiser le Salon du livre du journaliste-écrivain. Pour son président, ce salon, une première en Afrique sera un cadre de promotion d’échanges et de concertation entre les acteurs du secteur des médias. Il va contribuer, mutualiser et partager les expériences en la matière.

En 2019, l’olped entend également rééditer le prix éthique et déontologie récompensant les meilleures entreprises de presse dont les critères restent le respect du code de déontologie des journalistes en Côte d’Ivoire et la grille de lecture et d’écoute de l’olped pour le monitoring des médias. 

Les deux premières éditions de ce prix ont été remportées en 2005 et 2006 par Fraternité Matin, rappelle-t-on.
L’inspecteur général, Léandre Anoma-Kanié, représentant le ministre de la Communication et des Médias, Sidi Touré, président de la cérémonie a salué l’initiative de l’Olped visant à rechercher la qualité, le professionnalisme et l’excellence. 

Réaffirmant la disponibilité du ministère à accompagner l’Olped, l’inspecteur a souligné que la mission de l’Observatoire est de "contribuer de façon significative à l’essor d’une presse ivoirienne, responsable, et qui soit un véritable soutien à notre démocratie".

Lambert KOUAME       

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Blé Goudé refuse deux pays africains qui souhaitent l'accueillir et opte pour la Côte d'Ivoire

Journées des Chefs d'Entreprise : le Premier ministre rassure sur l'engagement du gouvernement à accompagner un secteur privé