Grand Prix international des femmes leaders : Le RIFel reconnaît le mérite de 25 femmes africaines





grand-prix-international-des-femmes-leaders-le-rifel-reconnait-le-merite-de-25-femmes-africaines


Le Grand Prix international des femmes leaders africaines organisé autour d’un diner-gala, a eu lieu à la grande salle de réception du complexe CIE de Taabo. Initiative du Réseau international des femmes leaders africaines (RIFeL), il visait à mettre en lumière des modèles de réussite inspirant afin qu'ils servent de référence et à créer un cadre d’échanges entre les femmes leaders.

Dans un cadre typiquement africain, ce sont 25 lauréates venues de plusieurs régions de la Côte d’Ivoire et d’autres pays africains (Guinée avec 12 personnes, Cameroun, Bénin, Sénégal, Mali, Congo, Suisse et Etats-Unis) qui ont été concernées par le Grand Prix international des femmes leaders Africaines. Mais ce sont plus de 200 personnes qui ont assisté à cette manifestation qui a débuté dans la journée par une conférence sous le thème « L'éducation financière au service de l'autonomisation de la femme ». Il y a également eu des visites touristiques avant le clou de la manifestation qui était le diner-gala.

Mme Sylvie Obité, présidente du RIFeL, a encouragé les femmes à plus d'efforts au travail pour se positionner dans tous les domaines d'activités afin de contribuer au développement de leurs pays respectifs et de leur continent l'Afrique. Elle s'est dite très satisfaite de la tenue de la première édition du dîner gala des femmes leaders africaines doté du Grand prix International de la femme leader africaine.

Cette première édition a bénéficié du haut patronage du ministre de la Santé, de l'Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Pierre N'Gou Dimba, et du parrainage de la ministre de la Femme, de la Famille et de l'Enfant, Nassénéba Touré, qui était représentée par son directeur régional.

 

GZ

 

En lecture en ce moment

Tous les résultats et classement à l'issue de la 19e journée

Conseil économique, social, environnemental et culturel : Dr Eugène Aka Aouélé, nouveau président