Véhicules incendiés à Bouna: Vers l’interdiction de la vente de carburant dans les bidons





vehicules-incendies-a-bouna-vers-linterdiction-de-la-vente-de-carburant-dans-les-bidons


Le préfet de la région du Bounkani, préfet du département de Bouna, Joseph Kpan Droh a, au cours d’un point presse tenu mercredi 24 août 2022, indiqué qu’à la suite d’incendies de véhicules survenus dans la ville, la vente de carburant dans des bidons à des particuliers sera bientôt interdite.
 
La mesure d’interdiction concernera pour l’heure la ville de Bouna uniquement. La question est en étude pour ce qui est des villages du département, a expliqué M. Kpan Droh.
 
“J’ai demandé au responsable du ministère des pétrole et de l’énergie à Bouna, de faire la liste de ceux qui ont besoin de carburant sur les chantiers, on va leur donner une autorisation, à part ces gens, personne n’aura du carburant”, a-t-il souligné.
 
Le préfet estime que le carburant vendu au détail, dans des bidons ou bouteilles, est aujourd’hui utilisé à des fins négatives, notamment dans le cas des récents incendies de véhicules à Bouna.
 
“Ces incendies se sont déclenchés selon un même procédé. En effet, les auteurs aspergent de l’essence sur les roues avant du véhicule, y mettent le feu qui se propage rapidement vers le moteur, le détruit, avant que les flammes ne consument entièrement la voiture”, a-t-il ajouté.
 
L’ex-procureur de Bouna, le magistrat Etien Tiémélé, rappelle-t-on, avait ordonné en 2019 l’interdiction de la vente de l’essence dans des bouteilles et bidons aux abords des rues, arguant que la production, le transport, la commercialisation et la distribution des fuels ou autres liquides inflammables est soumise à une règlementation en Côte d’Ivoire. La mesure avait été respectée, mais quelques mois après, le phénomène de la vente au détail de carburant a refait surface dans les rues de la ville.
 
Le point presse du préfet intervient après une rencontre avec la population au foyer des jeunes. A cette rencontre, il les a exhortés à la collaboration avec les Forces de défense et de sécurité (FDS) et aussi à la vigilance notamment envers les personnes qui se déplacent nuitamment avec des bidons d’essence.
(AIP)

En lecture en ce moment

Le parti de Gbagbo aux côtés de la famille de Pulchérie Gbalet

Plus d’un mois d’enquêtes sur des flagrants délits