AJMCI : le bureau exécutif régional des Lagunes lance ses activités pour « fouetter l’orgueil » de ses membres





ajmci-le-bureau-executif-regional-des-lagunes-lance-ses-activites-pour-fouetter-lorgueil-de-ses-membres


Le bureau exécutif régional des Lagunes de l’Association des jeunes musulmans en Côte d’Ivoire (AJMCI) a procédé, ce samedi, à la grande mosquée de Marcory, au lancement officiel de ses activités.

Selon le président du bureau exécutif régional des Lagunes, Bocoum Amadou, cette activité, la première du mandat (2021-2024) est une aubaine pour se fixer des objectifs et se donner les moyens de les atteindre, mais aussi et surtout pour fouetter l’orgueil des membres de cette association religieuse musulmane.

« Cette activité, c’est pour fouetter l’orgueil des membres qui commencent à dormir », a justifié Bocoum Amadou qui dit avoir constaté une « démobilisation totale » au sein de la région et partout dans les bureaux communaux, départementaux et sous-préfectoraux.

Il entend à travers ce lancement d’activités, corriger ces tares afin de rehausser l’image de l’AJMCI. Et de demander à tous les présidents communaux, départementaux et sous-préfectoraux  d’être actifs en vue de mener à bon port le navire AJMCI de la région des Lagunes.

Cette activité, qui a tourné autour du thème : « le sens du militantisme en Islam » a été une belle occasion pour El Hadj Nurudine Oyéwolé, conférencier et ancien président de l’AJMCI d’édifier son auditoire sur le sujet.

Pour lui, le militantisme en Islam est un engagement que doit prendre le musulman. Cet engagement, selon lui, doit se sentir à plusieurs niveaux.

Il doit être dans un premier temps, moral, c’est-à-dire que son intention doit être pure, un engagement spirituel qui impose au militant, une activité spirituelle à accomplir de façon régulière et un engagement intellectuel consistant à lire et à se former.

L’engagement financier et matériel et l’engagement physique quant à eux découlent de l’engagement moral et spirituel, a dit le conférencier estimant quand votre engagement moral et spirituel est fort, il est évident que vous allez vous engager financièrement et matériellement.

« Engageons-nous pour Dieu et attendons la récompense d’Allah », a-t-il exhorté en guise de conclusion.

En marge de cette cérémonie, les pèlerins du Hadj 2022 et les anciens présidents du bureau des lagunes de cette association religieuse musulmane ont été honorés.

Lambert KOUAME

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Après la victoire d'ADO, Lancina Diaby reconnaissant aux populations de Samatiguila

JIF 2022 : Les femmes de la plateforme aéroportuaire félicitées par leurs directeurs généraux