Consécration de Claire Bahi/Gedeon tacle « c’est une malédiction et une honte pour une femme de parler dans l’assemblée »





consecration-de-claire-bahigedeon-tacle-cest-une-malediction-et-une-honte-pour-une-femme-de-parler-dans-lassemblee


La consécration de Bahi Kehoua Claire, plus connue sous le nom Claire Bahi,  comme Pasteur-Evangeliste, samedi 20 Août 2022, dans la commune de Yopougon, continue de susciter de nombreuses réactions.

Invité il y a quelques jours sur la radio Frequence 2, le pasteur Gédeon de la Tchétchouva a exprimé son désaccord contre la consécration de la femme comme pasteur.

“La femme n’a pas le droit de se tenir devant une assemblée et parler de Dieu. Elle n’a pas le droit de conduire une assemblée. C’est de l’imposture”, a-t-il lancé avant de préciser qu’il ne s’attaque à aucune prophétesse mais se réfère plutôt à ce que recommande la Bible.

“Je ne m’attaque pas à ces prophétesses mais la Bible condamne toutes ces prophétesses. Que les femmes se taisent dans l’assemblée, c’est un ordre, ce n’est pas un avis. A bas le ministère de la femme”, a-t-il lancé.

Pour Gédeon de la Tchétchouva, c’est une malédiction de voir une femme enseigner la parole de Dieu.

” Mais si elle venait s’instruire sur quelque chose, qu’elle interroge son mari à la maison, à des distances kilométriques des rassemblements mixtes. Car c’est une malédiction et une honte pour une femme de parler dans l’assemblée”, tacle Gédeon.

“Votre modèle biblique en tant que femme n’est pas Saraï mais c’est Jézabel, cette femme arrogante qui n’a pas d’égards à ce que dit la voix du Seigneur « , a-t-il enfoncé.

Linfoexpress

En lecture en ce moment

CHAN 2020- Voici la première liste de Gouamene Maxime

Un délestage de 72 heures constaté dans le Moronou