Affaire militaires au Mali : « La libération des 3 soldats annoncent de bons auspices », selon le gouvernement





affaire-militaires-au-mali-la-liberation-des-3-soldats-annoncent-de-bons-auspices-selon-le-gouvernement


La libération de trois soldats ivoiriens sur les 49 détenus depuis le 10 juillet 2022 au Mali, annonce de bons auspices, s’est réjoui le gouvernement après un Conseil des ministres, tenu  ce mardi, au Palais présidentiel.

Le porte-parole du gouvernement a exprimé son optimisme quant à un dénouement heureux de ce différend, rassurant en outre que les négociations avec les autorités maliennes se poursuivent sous la houlette du Togo et de son président Faure Eyadema.

Lire aussi: Libération des 49 soldats ivoiriens au Mali : Gbagbo propose ses services, la réponse du gouvernement

« Pour les échanges avec les autorités maliennes, nous pouvons vous assurer que les discussions se poursuivent. Je vous ai annoncé ici au cours d'un Conseils que la procédure sera certes un peu longue mais qu'il ne faut pas désespérer et que les Ivoiriens doivent rester optimistes et faire confiance au président de la République », a rassuré Amadou Coulibaly.

Pour le porte-parole, si le gouvernement déploie toute l’énergie pour faire rentrer ses ressortissants qui sont en exil, il déploiera encore  plus d’énergie pour faire rentrer ses fils et filles que le pays lui-même a envoyés en mission.

« Le chef de l'État a choisi la voie de la négociation, l'arme des forts comme le disait le premier président de la République Félix Houphouët-Boigny. Nous sommes inscrits dans cette voie de dialogue, dans cette voie diplomatique et nous ne doutons pas un seul instant que nos militaires rejoindront leur famille », a-t-il dit avec certitude.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Coronavirus: L'État cherche des solutions pour les ivoiriens bloqués à l'extérieur

France : Société des journalistes de RFI recadre sèchement Macron: « Non, M. Macron, FMM (France Media Monde, ndlr) n’est pas le porte-voix de l’Elysée