RHDP: Les raisons de la manifestation des militants devant le siège





rhdp-les-raisons-de-la-manifestation-des-militants-devant-le-siege


Les militants du RHDP D’ABOISSO ne sont pas contents. Venus nombreux dans plusieurs cars, ils ont envahi ce vendredi après midi le siège du parti à Cocody Rue Lepic.

Dans la déclaration ci dessous, des responsables politiques de Base du département donnent les raisons de ce mouvement.

Déclaration :
I- CONTEXTE
Le lundi 28 Février 2022, SEM Alassane OUATTARA, Président du RHDP, a lancé la restructuration de notre parti. Cette restructuration vise à redynamiser le Parti en la dotant d’organes fonctionnels qui lui permettraient de faire face aux défis politiques actuels et avenir de notre cher pays.
Parmi ces organes, figurent les Secrétariats départementaux dont le processus électoral a été autorisé par le Ministre d’Etat Gilbert Kafana KONE, Président du Directoire du RHDP.
II- FAITS
Après consultation, nous, délégués de secteur (voir liste) du département d’Aboisso avons constitué la liste UNION SOLIDARITE composée de :
1-Monsieur BAKARI COULIBALY
2-Monsieur KANVALY BAMBA
3-Madame MADINA TIGORI
4-Monsieur DRAMANE OUATTARA
5- Monsieur ADAMA SIDIBE
Cette liste avait pour objectif de défendre notre vision de la politique d’encadrement des militants et de la poursuite de l’implantation de notre parti dans le département.
Nous avons fait la campagne pour l’élection de cette liste du 18 au 21 juillet 2022.
Le vendredi 22 juillet 2022, nos candidats nous ont informé du report sine die du scrutin dans notre département par la haute Direction suite à des chantages et menaces de violence proférés par la liste ABOISSO RENAISSANCE sous prétexte d’irrégularités constatées sur le listing électoral.
Nos candidats sont restés naturellement en attente d’une nouvelle date pour la tenue des élections.
Le 8 aout 2022, les deux listes en compétition ont été conviées à une rencontre par le Secrétariat National en charge de l’Organisation, Implantation et des Adhésions au siège RHDP de la rue Lepic. Au cours de cette rencontre, le Secrétaire National en charge de l’Organisation, de l’Implantation et des Adhésions a informé nos candidats qu’il n’yaura plus d’élection à Aboisso avant d’inviter les deux listes à procéder par consensus à un partage des 5 secrétaires départementaux à pourvoir. Des échanges s’en sont suivis mais sans résultats puisqu’ aucune liste n’a accepté de concéder 3 postes à l’autre. Les négociations devraient se poursuivre. lire la suite sur linfoexpress

Partarger cet article

En lecture en ce moment

Cinéma : "Amitié2.0", une web-série pour dénoncer l’hypocrisie dans les relations entre filles

Décédé le 5 février 2021 à Abidjan : Laurent Dona-Fologo inhumé le 5 février, à Péguékaha