Après sa sortie de prison / Blé Goudé parle pour la première fois : " Je serai un instrument au service de la paix et de la réconciliation"





Blé Goudé,Blé Goudé parle,réconciliation,paix,prison


L’ex leader des jeunes patriotes, Charles Blé Goudé, depuis sa liberté conditionnelle en Hollande, a réaffirmé son engagement à œuvrer pour la paix et la réconciliation.
" En ce qui me concerne, je ferai ma part, et comme je l’ai toujours répété, je serai un instrument au service de la paix et de la réconciliation dans mon pays", a déclaré Charles Blé Goudé dans une vidéo de 12 mn 58s. Il pense qu’en définitive, "de vengeance en vengeance, de revanche en revanche, cela ne fera que précipiter notre pays dans l’abîme, dans le chaos, bref dans un déclin irréversible".
En revanche, il s’est dit disposé "à encourager toutes les initiatives en faveur de l’édification d’une société qui sache tirer les leçons de son passé douloureux". Car, pense-t-il : "même si les circonstances de l’histoire nous ont imposé cette crise qui a retardé le développement de notre pays et qui continue d’endeuiller de nombreuses familles, nous ne sommes pas obligés de prolonger cette crise".
L’ex co-détenu du président Laurent Gbagbo à la prison de Scheveningen, en Hollande, précise que cet engagement pour la paix et la réconciliation n’obéit à aucune démarche intéressée ni à aucune tactique politicienne. "Il est sincère et appuyé de convictions fortes et ayant pour but de faire grandir notre pays", a-t-il expliqué.
Ayant fait le constat que "chaque jour les murs de méfiance gagnent en épaisseur et en hauteur", que "le fossé social" continue de se creuser et que la hantise qui accompagne les processus électoraux ivoiriens est de retour, Blé Goudé a conclu que ce n’est pas une fatalité. Et que "chacun doit comprendre que le fonctionnement de notre démocratie naissante doit se faire autour de règles impartiales au service de la quiétude des populations".

Modeste KONE et

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

Mali. Au moins 25 soldats maliens et 15 djihadistes tués lors d'intenses combats

Une fillette de deux ans périt dans un incendie à Yopougon