Didier Drogba poursuivi en justice par un homme d’affaires canadien





Football,Didier Drogba,justice,Canada,Jordan Alexander Pascal (JAD)


Cette affaire risque d’écorner l’image de Didier Drogba. En effet, l’ancien joueur de l’Impact Montréal est poursuivi pour la modique somme de 131 millions francs CFA par un jeune entrepreneur québécois, Jordan Alexander Pascal (JAD). 

Selon plusieurs publications canadiennes dont TVA Nouvelles et La Presse, ce  jeune québécois accuse, la star ivoirienne d’avoir fait échouer le lancement de sa collection de chaussures de sport, pour laquelle le footballeur  devait jouer le rôle d’ambassadeur. Selon la poursuite, déposée la semaine dernière en Cour supérieure à Montréal, Didier Drogba  avait accepté de s’associer à la marque Jordan Alexander Design (JAD) et devait, grâce à sa notoriété, promouvoir les chaussures de sport haut de gamme mises sur le  marché par la compagnie. Jordan Alexander Pascal explique avoir créé en 2015 sa ligne de chaussures de luxe, fabriquées en Italie, vendues entre 365000 et 430000 francs CFA la paire. 

 

Didier Drogba aurait accepté en octobre 2016 d’être l’ambassadeur de la marque JAD. Le détail de l’accord aurait ensuite été discuté avec Michael Sultan, présenté comme un conseiller de Didier Drogba, et un intermédiaire s’occupant des engagements commerciaux du sportif. « Même si le contrat n’a pas été signé formellement, [Drogba] a explicitement accepté ses termes », par les messages d’approbation transmis à Jordan Alexander Pascal, et par l’accord exprimé par son avocat, indique la poursuite.

 Les ressources financières de Jordan Alexander Pascal étant presque épuisées, après plusieurs mois d’attente et des ventes décevantes, Didier Drogba aurait accepté d’injecter 131 millions francs CFA dans l’entreprise, en décembre 2017. Mais les fonds n’auraient jamais été versés. Vrai ou faux ? Toujours est-il que l’affaire fait grand bruit au Canada.

Supersportci.net

En lecture en ce moment

Arrestation manquée de Guillaume Soro : le ministère des Affaires étrangères dit sa part de vérité

Facebook lance un programme de formation sur le marketing digital à Abidjan