Journée mondiale de la contraception





journee-mondiale-de-la-contraception

quelques accessoires de contraception



Chaque année, le 26 septembre 2022 marque la célébration de la Journée mondiale de la contraception. Instauré depuis 1994, lors de la Conférence internationale sur la population et le développement (CIPD), au Caire, par le docteur Nafis Sadik, ancienne directrice de l’UNFPA, le CIPD, est un projet qui régit les droits des femmes et de leur santé reproductive.

En effet, ce programme consiste à assurer l’accès de toutes les femmes à des soins complets de santé reproductive, notamment une planification familiale volontaire, des grossesses sans risque et des services d’accouchement, ainsi qu’à la prévention et au traitement des infections sexuellement transmissibles.

C’est après cette déclaration « Les familles saines sont fondées par choix, pas par hasard » de Dr Nafis Sadik au CIPD, que des délégués de 179 gouvernements présents ont affirmé leur soutien à ce plan d’action qui reconnait les droits sur la santé sexuelle et reproductive (dont la planification familiale volontaire) comme essentiels au développement, et qui déclare que l’autonomisation des femmes ainsi que l’égalité des genres étaient nécessaires au progrès social.

L’UNFPA est la seule agence des Nations Unies qui s’occupe de la planification familiale. Elle est le plus gros fournisseur de dons de contraceptifs dans le monde. On estime que son partenariat a permis à lui seul de prévenir 89 millions de grossesses non intentionnelles, 26,8 millions d’avortements non médicalisés, 254 000 décès maternels et 1,6 million de décès infantiles sur la période 2018-2020. Cette journée est donc l’occasion dans le monde entier en général et la Côte d’Ivoire en particulier de sensibiliser la population sur l’importance de la contraception.

A cet effet, le ministre de la Santé, de l’Hygiène publique et de la Couverture maladie universelle, Pierre Dimba, avait  procédé au lancement de la gratuité de la planification familiale, à Agboville, le 26 Septembre 2021.

Florencia GUEU

 

 

Partarger cet article

En lecture en ce moment

12e édition de Ciné Droit libre : Le cinéma pour la promotion des élections apaisées

L’impossible isolement de GPS