Après l’échec du PDCI aux dernières élections, Bédié appelle à « préserver » les zones acquises et à « conquérir » les zones perdues





apres-lechec-du-pdci-aux-dernieres-elections-bedie-appelle-a-preserver-les-zones-acquises-et-a-conquerir-les-zones-perdues


Le président du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, opposition), Henri Konan Bédié a appelé, ses militants à « préserver » les zones acquises et à « conquérir » les zones perdues, suite à l’échec de son parti lors des dernières échéances électorales.

« De l’analyse de l’organisation et des résultats obtenus par notre parti lors des dernières échéances électorales, nous devons veiller à préserver les zones acquises et nous engager à conquérir les zones perdues », a appelé Henri Konan Bédié, au cours d’un bureau politique de son parti, tenu ce jeudi 29 septembre 2022, à Daoukro.

Ces échecs, sont liés selon lui, aux alliances du passé, au découpage électoral qui lui est défavorable, au manque de transparence des scrutins électoraux, au manque d’impartialité de la CEI et également à la trop grande assurance voire à l’arrogance de certains vis-à-vis des militants.

Il en veut pour preuve l’élection partielle perdue à Bodokro lors du renouvellement des sièges au parlement qui appartenait au PDCI-RDA et qui a été raflé par le RHDP.

A cet effet, il a instruit le coordonnateur général, chargé de la gestion et du suivi des élections de préparer un rapport auquel devront être attachés, les recommandations de l’apport de leurs expériences des derniers scrutins généraux, rappelant le rôle et l’action de ce comité à savoir, élaborer une stratégie électorale et son plan de mise en œuvre afin de permettre au parti de gagner de nouveaux territoires tout en renforçant les territoires historiquement acquis à sa cause.

Il a invité le comité de gestion à avoir une approche avant-gardiste en anticipant des scénarios, mais aussi, en adoptant une approche de médiation afin d’éviter des candidatures indépendantes de certains militants du PDCI-RDA qui ne peuvent que contribuer à l’effritement des voix du PDCI.

« Les différents résultats obtenus lors des derniers scrutins de 2021 et 2022 nous exhorte à revoir notre approche dans ce domaine », a-t-il relevé appelant les différents coordonnateurs des commissions dudit comité à établir un plan stratégique conjoint avant la tenue du congrès.

« Le succès et le rayonnement de notre parti reposent sur les liens fonctionnels efficaces entres les différents organes du parti et les structures, nouvellement créées », a-t-il conclu.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

‘’ le dialogue réclamé par Bédié n’est qu’un prétexte, ce qu’il recherche, c’est sa transition ‘’ (Rhdp)

Le Premier ministre remet du matériel et des intrants agricoles aux femmes du vivrier de la Marahoué