Revue de presse : Les conclusions de la 14e réunion du bureau exécutif du PDCI RDA et la situation au Burkina Faso font la Une des journaux





revue-de-presse-les-conclusions-de-la-14e-reunion-du-bureau-executif-du-pdci-rda-et-la-situation-au-burkina-faso-font-la-une-des-journaux


La 14e réunion du bureau exécutif du parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI RDA)  a alimenté la Une des quotidiens de ce lundi 3 octobre 2022. La plupart des organes proches de ce parti ont traité le sujet, selon leurs sensibilités.

Le communiqué final  diffusé par Le Nouveau Réveil le vendredi 30 septembre 2022  a été diversement interprété. Ainsi, Le Bélier estime que le président du parti, Henri Konan Bédié, a lancé un message fort à ses partisans, suivi dans la même veine par L’Héritage qui pense que « HKB trace les sillons de la victoire en 2025. Dernière heure monde croit à son niveau, savoir « pourquoi Bédié est candidat unique au 13e congrès ».  Pour Le Mandat, la 14e réunion du bureau exécutif est frappée de nullité et d’expliquer que « la peur gagne le parti de Bédé ». Le quotidien indépendant L’Inter s’est ingéré dans « la guerre des clans au PDCI RDA ». Dans ses investigations, il nous apprend que Bédié a surpris tout le monde. Pour finir, Le Matin, un autre journal, a donné la parole au délégué de Cocody qui a lancé « M. Le Président Bédié, vous êtes dans pain ».

L’autre fait qui a retenu l’attention des journaux ivoiriens est la rencontre du président du Parti des peuples africains (PPA-CI), Laurent Gbagbo, avec son secrétaire Général Damana Adia Pickass. Un tête à tête qui a intéressé Le Panafricain. Le journal révèle ce que les deux hommes se sont dit quand Laurent Gbagbo est allé apporter son soutien à son SG, frappé par le deuil de sa mère décédée dans la nuit du 20 septembre 2022 à Abidjan. Le Quotidien d’Abidjan  parle pour sa part du vibrant hommage rendu par Pickass au président Laurent Gbagbo.

A lire également: Coup d'État au Burkina Faso : Dans les secrets de la démission de Paul-Henri Damiba

Outre l’actualité politique, des quotidiens ont consacré leur Une à l’obligation des populations ivoiriennes de souscrire à la couverture maladie universelle pour toutes les couches sociales. Le Temps pense qu’il y a problème. Estimant que « les ivoiriens sont roulés dans la farine ». Là où Le Sursaut reprend des propos du ministre de l’emploi et de la protection sociale, Adama Diawara. « La CMU est une opportunité extraordinaire qu’offre Alassane Ouattara aux ivoiriens » lance-il. Et d’ajouter que « 3300 médicaments sont accessibles pour soigner 80% des pathologies ».

A l’International, le coup d’Etat au Burkina Faso a intéressé Le Jour Plus qui fait des révélations sur la médiation menée par les guides religieux et coutumiers. Et de faire savoir « les 7 conditions du Colonel Damiba avant de quitter le pouvoir ». Notre Voie de son côté, voit en cet autre push, une façon de désintégrer le Burkina Faso, autrefois considéré comme « le pays des hommes intègres ».

Solange ARALAMON

 

 

 

 

 

 

 

En lecture en ce moment

Journée mondiale de la santé bucco-dentaire : place au brossage du soir pour l’édition 2020

Can 2021: Des sites de vaccination contre la Covid 19 installés Yopougon Ficgayo et Koumassi Inch'Allah