Réduction de la consommation électrique des industriels : Des solutions d’efficacité énergétique proposées





reduction-de-la-consommation-electrique-des-industriels-des-solutions-defficacite-energetique-proposees


La problématique de la réduction de la consommation électrique a été posée lors du 3ème Forum de l'efficacité énergétique et des énergies renouvelables en Afrique qui s’est tenu à Abidjan autour du thème : « Transition énergétique : Quelles opportunités de financement en Afrique ? ». À l’occasion, Smart Énergie, filiale de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE), s’est prononcée la question de l’efficacité énergétique à travers son directeur général, Stéphan Dauriac.

« C’était de dire aux entreprises qu’on peut apporter des solutions dans leurs projets d’efficacité énergétique qui va leur permettre d’être compétitives et résilientes », a-t-il expliqué lors d’un panel. Selon lui, l’efficacité énergétique permet aussi d’avoir une bonne connaissance de la consommation et ça permet souvent de réduire les coûts de maintenance. D’autant plus qu’il permet de détecter très vite les équipements qui sont en surchauffe, leur mauvaise utilisation, etc.

Les industriels en Côte d’Ivoire sont-ils conscients de l’importance et du rôle de l’efficacité énergétique? Pour le conférencier, il y a encore beaucoup de pédagogie à faire « parce qu’on s’aperçoit que les industriels négligent ces poches de dépense ». Selon lui, ces derniers pensent que c’est une charge fatale alors que c’est une charge qui est liée au mode de fonctionnement, aux types d’investissements, aux comportements des collaborateurs ou de l’usage des process. Pour les emmener à adopter les bons réflexes, selon Stéphan Dauriac, Smart Énergie, filiale de la Compagnie ivoirienne d’électricité (CIE), s’est engagée à apporter des solutions de financement au-delà des solutions techniques. Ainsi, fait-il savoir, elle propose des solutions aux clients en faisant soit la relation avec la banque pour trouver des financements pour ces travaux soit en proposant des contrats de performances énergétiques (ESCO). Sur ce dernier point, il est question pour l’entreprise de financer les travaux d’efficacité énergétique et se faire rembourser sur les économies d’énergie.

Dans ce sens, révèle le conférencier, la démarche de Smart Énergie entre dans la droite ligne de la politique du gouvernement qui a pris un certain nombre de décisions visant à encourager les audits énergétiques qui vont être obligatoires pour les entreprises de certaines tailles.

 

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Modernisation de la culture du Cacao : Le CIRAC, 1er Think Tak agricole ivoirien a vu le jour

7e Moov Africa tour : Variétoscope, animations commerciales et socio-culturelles au profit des populations