Revue de presse : Billon se positionne au PDCI pour 2025, offensive diplomatique pour la situation des militaires ivoiriens au Mali





revue-de-presse-billon-se-positionne-au-pdci-pour-2025-offensive-diplomatique-pour-la-situation-des-militaires-ivoiriens-au-mali


L’actualité ivoirienne relayée par les quotidiens d'Abidjan aborde différents sujets. Mais, le choix du candidat du PDCI à la présidentielle de 2025 et la situation des 46 soldats ivoiriens encore détenus au Mali dominent les Unes de ce lundi 10 octobre 2022.

Au PDCI, en effet, on ne semble pas encore d'accord sur la personne qui représentera le parti au scrutin de 2025. Jean-Louis Billon, cadre de cette formation politique, place ses pions et semble confiant quant à sa candidature. Et Notre Voie le fait bien savoir à travers les propos de ce dernier qu'il rapporte : « Le PDCI aura du mal à ne pas me choisir en 2025 ». L’inter en fait de même : « Je ne veux pas être président du parti, je veux être président de la République ». Précisant toutefois qu'il y a un malaise au PDCI. Quant à Dernière heure monde, il explique pourquoi « la candidature de Bédié est démocratique » à la présidence du PDCI-RDA.

Autre actualité dont les quotidiens ont fait écho, il s'agit de la question des 46 soldats ivoiriens encore détenus au Mali et qui a été au cœur d'échanges à Abidjan entre les présidents Alassane Ouattara et Umaro Sissoco Embaló. Selon Le Patriote, « Les choses évoluent bien ». Le Matin rapporte les propos du chef d'État ivoirien : « Nous aurons rapidement un heureux aboutissement ». L’inter fait des révélations sur « Ce qui coince entre Abidjan et Bamako ». Quant au Quotidien d'Abidjan, il pense connaître les dessous de la rencontre Ouattara – Umaru Sissoko. Soir Info se montre moins optimiste : « 90 jours de militaires ivoiriens au Mali : confusion autour de leur libération ».

D'autres points de l'actualité ont été abordés par les journaux ivoiriens. Il s'agit notamment de l'appel lancé par Kader Fofana, président national du mouvement Action 2020, depuis Paris. « Il faut un 2e mandat de la 3e République au président Ouattara », barre à sa Une Le Sursaut. Qui est suivi par le Patriote qui donne la même information.

En Sports, Supersport revient sur la performance de l'Ivoirien Nicolas Pépé en championnat : « 1 but, 1 penalty, Nicolas Pépé encore décisif ».

 

Modeste KONÉ

En lecture en ce moment

Le gala de la Fondation Children of africa reporté

Les enfants d’Hamed Bakoyoko fiers d’avoir été à l’école d’un grand homme