Enseignement supérieur : Un complexe universitaire ouvre ses portes à Cocody





enseignement-superieur-un-complexe-universitaire-ouvre-ses-portes-a-cocody


L’Université privée Notre Dame des Lumières et l’Institut universitaire privée Notre Dame du Succès, deux établissements universitaires privés ont été inaugurés, ce samedi 8 octobre 2022 par Dr Martial Ahipeaud, parrain de la cérémonie

Situant l’enjeu de ces investissements, la fondatrice de ces écoles privées, Séka Florence Epse Besson, a fait savoir que l’objectif est d’aider à la formation des leaders de demain, surtout aider à recadrer les enfants par des valeurs morales, voire des conseils, dans un monde en proie à de nombreux vices tels que la drogue, les partouses, la prostitution.

« L’école d’aujourd’hui n’est plus celle que nous avons connue hier. L’école, qui était jadis un lieu d’apprentissage, de formation, de connaissance est devenue un lieu de vices. (…) Oui, le constat est triste et alarmant. Nos enfants sont exposés à des fléaux néfastes dont les effets de contamination sont dangereux et nuisibles. C’est la dérive totale. Les valeurs de la société ne sont plus respectées. C’est pour lutter contre tout cela que j’ai créé les établissements pré-scolaire, scolaire, secondaire et universitaire », a-t-elle justifié, rappelant en outre qu’en sa qualité de Modératrice de la Fraternité Catholique Notre Dame de la Transfiguration, le Seigneur l’a instruite de s’impliquer dans la politique de la formation scolaire et universitaire des enfants.

 « C’est pourquoi, je m’évertue à construire les infrastructures afin d’apporter ma pierre à la formation de l’élite de demain », a-t-elle dit en substance.

Le parrain de la cérémonie, Dr Ahipeaud Martial Joseph, s’est dit impressionné par le complexe universitaire qui remplit tous les critères académiques et scientifiques et salué cette « belle initiative » de la fondatrice, Mme Séka Florence Epse Besson qui, a-t-il ajouté, « a cette capacité de faire bouger les choses ».

Il a exhorté la fondatrice à persévérer dans son élan pour la formation d’élites empreintes de valeurs qui aideront à façonner la Côte d’Ivoire de demain.

Le président du comité d’organisation, le Lieutenant-colonel Besson Besson Isidore, co-fondateur des établissements, a rassuré les parents que les deux structures qui ouvriront leurs portes à cette rentrée académique (2022-2023), sont « aux normes et standard exigées par le ministère, en termes de demande d’agrément et de cahier de charges ».

Bâtis sur une superficie de 2000 m², ces deux établissements de formation se composent respectivement de deux bâtiments de 18 salles de classe et de trois amphithéâtres pour trois filières concernant le cycle Licence et le Brevet de technicien supérieur (BTS), a-t-on appris.

Lambert KOUAME

En lecture en ce moment

JNP 2021 : la « Vision Côte d’Ivoire 2030 » officiellement présentée

Prostitution : Quand le plus vieux métier s’adapte à l’évolution technologique