Le démantèlement d’un site d’orpaillage clandestin à Toumodi vire au drame: 5 morts et 22 blessés





le-demantelement-dun-site-dorpaillage-clandestin-a-toumodi-vire-au-drame-5-morts-et-22-blesses


Le démantèlement d’un site d’orpailleurs clandestin à Kokoumbo, dans le département de Toumodi, dans l’après midi du mercredi 12 octobre 2022 a occasionné cinq morts et 22 blessés dont six gendarmes et quatre agents des Eaux et forêts, indique un communiqué signé du Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale,  le général de corps d’armée,  Alexandre Apalo Touré .

Ci-Dessous, l'intégralité de la déclaration de la Gendarmerie nationale


*Dans l’après-midi du mercredi 12 octobre 2022, le Groupement Spécial de Lutte contre l’Orpaillage Illégal (GSLOI) a mené une mission de démantèlement de sites d’orpaillage illégalement occupés à KOKOUMBO dans le département de TOUMODI. 
Au cours de cette mission commandée, les forces de l’ordre ont été violemment prises à partie par certains orpailleurs armés soutenus par une partie de la population. 
Les affrontements qui s’en sont suivis ont malheureusement occasionné des pertes en vie humaines et des blessés.
Le bilan s’établit comme suit : 05 décès et 22 blessés dont 06 gendarmes et 04 agents  des eaux et forêts.
Aussitôt informé de la situation, le Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale s’est immédiatement rendu sur les lieux pour s’imprégner de la situation. 
Le Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale présente ses condoléances aux familles des personnes décédées, et ses vœux de prompt rétablissement aux blessés et appelle les populations au calme.
La Gendarmerie Nationale tient à réaffirmer ses valeurs de probité et d’intégrité dans l’accomplissement de ses missions qui sont exécutées conformément aux lois de la République.
La Gendarmerie Nationale tient également à rassurer les populations qu’elle ne ménage aucun effort pour assurer leur sécurité en tout temps et en tout lieu.
Une enquête est ouverte pour faire la lumière sur cet incident. 

Fait à Abidjan, le 13 Octobre 2022
Le Général de Corps d’Armée ALEXANDRE APALO TOURE
  Commandant Supérieur de la Gendarmerie Nationale

En lecture en ce moment

Côte d’Ivoire/ Des magasins pillés dans le marché en flamme de Grand-Lahou

Une femmes blessée par une balle perdue à Yopougon Sicogi