Djihadisme dans le Sahel : Mohamed Ould Abdel Aziz juge les accusations du Mali contre la France « invraisemblables »





djihadisme-dans-le-sahel-mohamed-ould-abdel-aziz-juge-les-accusations-du-mali-contre-la-france-invraisemblables


L’ancien président mauritanien, Mohamed Ould Abdel Aziz, intervenant sur une télévision française, a jugé que les accusations de complicité de la France avec des groupes terroristes proférées par le Mali sont « invraisemblables » et « très grave ». Il pense qu’elles doivent « être prouvées ».
Le palais de Koulouba a accusé l’Élysée d’actes de duplicité, d’espionnage et de déstabilisation, à une réunion d’information du Conseil de sécurité des Nations Unies sur le Mali à New York, mardi 18 octobre 2022.
Mohamed Ould Abdel Aziz considère également, a-t-il confié au média, que la France n’aurait pas dû appeler à la négociation avec les terroristes, en 2013, après avoir aidé à combattre ces derniers par une intervention militaire. « C’était une erreur, car on ne doit pas négocier avec les terroristes », justifie-t-il.

Modeste KONE

En lecture en ce moment

Tchad: la radio-télévision nationale annonce la mort du président Idriss Déby

Décès d’Amadou Gon Coulibaly : Ahmed Bakayoko pleure son "grand frère"