Renforcement des services de la Sodexam : Le projet VIGICLIMM lancé





renforcement-des-services-de-la-sodexam-le-projet-vigiclimm-lance

les autotités ivoiriennes posant la première pierre du du Centre national de Prévisions, d'Alertes précoces et de Services Climatiques et Météorologiques



Le ministre des Transports, Amadou Koné, a procédé, le vendredi 21 octobre 2022 au siège de la Société d’Exploitation et de Développement aéroportuaire, aéronautique et météorologique (Sodexam) à Port-Bouët, à Abidjan, au lancement du projet de modernisation du système de Vigilance, d'Alerte et de Services Climatiques et Météorologiques aux usagers (VIGICLIMM).

La cérémonie qui a coïncidé avec celle de la pose de la première pierre du Centre national de Prévisions, d'Alertes précoces et de Services Climatiques et Météorologiques, s’est déroulée en présence du ministre du Plan et du Développement, Nialé Kaba, du directeur général de la (SODEXAM), Jean-Louis Moulot, du représentant de l’Agence française de Développement (AFD), Adrien Haye, du président de Météo France international (MFI), Patrick Bénichou, ainsi que des acteurs nationaux et internationaux de l'action climatique.

A lire aussi: Espaces de loisirs : Une opération d’identification pour formaliser les activités du secteur lancée

Fruit d'un partenariat public-privé, ce projet d'une valeur de 18,4 milliards de FCFA, va, dans 3 ans, permettre à la Côte d'Ivoire de lutter efficacement contre les répercussions du changement climatique sur le développement socio-économique.

Selon le ministre des Transports, ce projet est un outil essentiel de protection des vies humaines contre les dégâts matériels causés par les inondations et les phénomènes climatiques extrêmes. « À l'instar des autres nations, la Côte d'Ivoire devra donc faire face aux aléas météorologiques et climatiques », a-t-il soutenu.

Poursuivant, Amadou Koné a fait savoir que le dispositif s'inscrit parfaitement dans la politique du Président  Alassane Ouattara qui vise à améliorer le quotidien des populations. « La Côte d'Ivoire se met à l'abri des effets néfastes du changement climatique », a-t-il conclu.

Solange ARALAMON

 

En lecture en ce moment

"Le moment est venu pour que nous reprenions le flambeau du pays" (Mamadou Koulibaly)

Crise à la Mutuelle générale des enseignants de Côte d’Ivoire (Ex-MUPEMENET-CI) : "Palabre est fini", (porte-parole)