UNJCI : Jean-Claude Coulibaly, candidat « pour satisfaire totalement les engagements pris devant les journalistes de Côte d’Ivoire »





unjci-jean-claude-coulibaly-candidat-pour-satisfaire-totalement-les-engagements-pris-devant-les-journalistes-de-cote-divoire

Le président sortant de l'UNJCI, Jean-Claude Cloulibaly, candidat à sa propre succession



La Maison de la presse d’Abidjan a abrité ce jeudi 27 octobre 2022, le point presse du président sortant du conseil exécutif de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), Jean-Claude Coulibaly. Au cours de cette rencontre avec les médias, il  a annoncé officiellement sa candidature pour un second mandat, à l’occasion du prochain congrès de l’institution qui se déroulera à Abidjan au mois de novembre prochain.

“Nous sommes candidats pour satisfaire totalement les engagements pris devant les journalistes de Côte d’Ivoire. Nous sommes candidats pour achever le chantier du financement des médias et des acteurs des médias resté en friche.  Nous sommes candidats pour ouvrir de nouvelles perspectives à l’Union nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire. Nous sommes candidats pour maintenir et renforcer le cap de l’honorabilité, de la responsabilité et de la respectabilité tel que l’ont espéré les fondateurs de l’UNJCI”, a-t-il déclaré devant un parterre de journalistes acquis à sa cause.

A lire également: Football : Sébastien Haller de retour sur les pelouses

Au nombre de ceux-ci, Franck Ettien, candidat malheureux à la présidence de l’UNJCI lors du congrès de 2019. Ce dernier a confié avoir rejoint Jean-Claude Coulibaly pour la prochaine élection, au regard de tout ce qu’il a accompli pour les journalistes, dans un contexte difficile marqué par la crise sanitaire de la Covid 19.

“Il a réussi à conserver et à exécuter toutes les activités régaliennes de l’UNJCI. J’ai aussi apprécié le calme qui prévaut dans le milieu depuis trois ans. Nous n’avons jamais entendu le mauvais nom de JC quelque part”, a-t-il révélé.

Pour sa part, Jean-Claude Coulibaly,  la tête de la liste « Union de toutes les générations », a énuméré quelques acquis de son bureau. Il s’agit entre autres du renforcement de la cohésion par le contact et le rapprochement des journalistes, du maintien puis de l’organisation de la Soirée des Ebony (devenue Week-end des Ebony) à Yamoussoukro; de la formation diplômante des journalistes après la signature d’un partenariat avec l’Université Félix Houphouët-Boigny de Cocody; de l’engagement d’un protocole d’accord avec le CAMPC en vue de permettre à d’autres journalistes de recevoir une formation qualifiante.

"Au plan social, nous avons lancé l’opération, un journaliste, une voiture, grâce à laquelle certains journalistes ont pu acquérir des véhicules à des prix abordables… Notre grande satisfaction a été l'opération, un journaliste un toit, un journaliste un lot. (…) Il faut également rappeler ce joyau architectural, construit sous notre mandat. Je veux parler de ce nouveau bâtiment offert par l’Etat à travers le FSDP”, a égréné Jean-Claude Coulibaly.

Quant aux attentes qui  demeurent encore, notamment le financement des médias ivoiriens par l’Etat à raison de 0.01% du budget de souveraineté, JCCl a réitéré les possibilités pour les satisfaire à travers les promesses des autorités compétentes.

Solange ARALAMON

En lecture en ce moment

Covid-19 : plus de 200.000 doses de vaccin supplémentaires arrivées à Abidjan

Athlétisme : Diamond League, Grosse performance de Marie Josée Ta Lou en Norvège